Accueil > Jane Campion
 Jane Campion

Jane Campion

Nom : Campion
Prénom : Jane
Date de naissance : 30 avril 1954
Âge : 68 ans
Nationalité : Australien



L'actualité récente de Jane Campion

Cannes 2009 : 100 % valeurs sûres

Cannes 2009 : 100 % valeurs sûres
Le 24 avril 2009 à 07h22





Biographie

Jane Campion est née à Wellington en Nouvelle-Zélande, le 30 avril 1954. Cette dernière suit dans un premier temps une formation d'anthropologue. Intéréssée par le théâtre, elle intègre bientôt la Film & TV School de Sydney, en Australie, cadre dans lequel elle réalise ses premiers courts métrages, Peel, en 1984 et A Girl's Own Story, en 1985. Mais c'est avec le suivant, Two Friends (1986) qu'elle attire l'attention de la critique internationale, bientôt confortée par son premier long métrage, Sweetie, l'histoire de deux sœurs au sein d'une famille bigarrée, voire franchement hystérique.

Un ton, une humeur acerbe parfois contestée, mais Jane Campion prouve son statut d'auteur un an plus tard avec une mini-série pour la télévision, "An Angel at My Table", d'après l'autobriographie de l'écrivain néo-zélandaise Janet Frame. Sortie en salle, An angel at my table sera très remarqué au Festival de Venise et remportera un éloquent succès public et critique en France.

1993 sera l'année de la consécration pour Jane Campion, qui remporte la Palme d'or (ex æquo avec Adieu ma concubine, de Chen Kaige) pour La leçon de piano. Une histoire d'amour entre une jeune écossaise (Holly Hunter) veuve et remariée de force et un voisin (Harvey Keitel). Un superbe film, envoûtant et mystérieux, sur fond de nature sauvage, et plus grand succès commercial de la réalisatrice à ce jour.

En 1996, Jane Campion adapte un pavé de Henry James pour Portrait de femme, qui met en scène Nicole Kidman dans le rôle d'une riche héritière américaine courtisée de toutes parts... Sec et guindé, le film ne remportera pas un succès à la hauteur des espérances suscitées. S'ensuit Holy smoke, pour lequel Jane Campion retrouve Harvey Keitel.

Habituée de la croisette elle présente en 2009 Bright star au festival de Cannes.

Les films réalisés :