Accueil > Jonathan Demme
 Jonathan Demme

Jonathan Demme

Nom : Demme
Prénom : Jonathan
Date de naissance : 22 février 1944
Âge : 75 ans
Nationalité : Américain



L'actualité récente de Jonathan Demme

Anne Hathaway en cure de désintoxication

Anne Hathaway en cure de désintoxication
Le 22 octobre 2008 à 08h57





Biographie

Jonathan Demme est né à Baldwin, sur Long Island, au large de New York, le 22 février 1944. Ce dernier découvre le cinéma durant ses études à l'Université de Floride. Devenu cinéphile passionné, il entre, après son service militaire, aux services de presse d'Embassy Pictures, puis à ceux des Artistes Associés, et écrit régulièrement dans le "Film Daily" de New York.

En 1969, il collabore, en Irlande, à Baron Rouge, un film signé Roger Corman, connu comme étant le pape de la série B. De retour aux Etats-Unis, Jonathan Demme écrit et produit, pour la New World que dirige Roger Corman, Angel Hard as They Come, puis réalise, pour 175 000 dollars, Cinq femmes à abattre et Crazy Mama, deux des plus grands succès de la firme, qui l'imposent comme un jeune réalisateur de séries B très efficaces, musclées et nerveuses. En 1977, il tourne Citizen's Band pour la Paramount, une excentrique et attachante chronique rurale des années 70 où éclatent son sens du bizarre, sa complicité chaleureuse avec les déviants et marginaux de tout poil.

Salué par la critique comme l'un des jeunes auteurs les plus prometteurs de la nouvelle vague américaine, Jonathan Demme signe ensuite le thriller Last embrace, avec Roy Scheider, puis Melvin and Howard, Swing Shift, avec Goldie Hawn, et le fulgurant Dangereuse sous tous rapports, qui offre à Melanie Griffith un des rôles les plus foldingues de sa carrière et fait véritablement découvrir le réalisateur en France. Sa comédie policière Veuve mais pas trop met quant à elle Michelle Pfeiffer dans l'œil public, en 1987. C'est véritablement Le silence des agneaux qui consacre Jonathan Demme, en 1991, comme l'un des réalisateurs les plus cotés du cinéma mondial, avec six Oscars à la clé, dont celui du Meilleur film. Il enchaîne sur Philadelphia, pour lequel Tom Hanks emporte l'Oscar du Meilleur acteur et lui-même celui du Meilleur réalisateur.

Cinq ans passeront avant de revoir Jonathan Demme réaliser une nouvelle fiction, et celui-ci portera son choix sur Beloved, l'adaptation du roman de Toni Morrison. Suivront Rachel se marie et Un crime dans la tête avec Denzel Washington. Mais le cinéaste a bien d'autres cordes à son arc. Féru de musique, il a signé quantité de clips pour UB40, Chrissie Hynde, The Fine Young Cannibals, Neil Young, Suzanne Vega...  Il a réalisé deux téléfilms, "Who Am I This Time ?", d'après Kurt Vonnegut, avec Christopher Walken, et "A Family Tree", plusieurs documentaires : "Haiti – Dreams of Democracy", "The Making of Sun City" et Cousin Bobby.

Mais le plus célèbre reste sans doute Stop making sense, autour du groupe Talking Heads, distribué en salles au milieu des années 80 et qui fait, depuis, l'objet d'un véritable culte. Producteur éclectique, Jonathan Demme a inscrit à son actif des films aussi divers que le thriller Miami blues, That thing you do !, premier film de Tom Hanks, Le diable en robe bleue ou bien encore le plus intimiste Ulee's gold, de Victor Nunez.

Jonathan Demme a récemment produit le documentaire "Mandela", sélectionné à l'Oscar et mis en scène Marley, docu consacré au roi du reggae. Membre fondateur de l'association Artists for Democracy in Haiti, Demme a en outre produit l'album de musique haïtienne "Konbit", et réalisé une vidéo pour les locaux Frères Parent.

Les films réalisés :