Accueil > Paul Verhoeven
 Paul Verhoeven

Paul Verhoeven

Nom : Verhoeven
Prénom : Paul
Date de naissance : 18 juillet 1938
Âge : 80 ans
Nationalité : Américain



L'actualité récente de Paul Verhoeven

Robocop : nouvelles photos

Robocop : nouvelles photos
Le 18 juillet 2013 à 15h36


Robocop a une nouvelle armure !

Robocop a une nouvelle armure !
Le 17 septembre 2012 à 11h22




Biographie

Né le 18 juillet 1938 à Amsterdam, aux Pays-Bas, Paul Verhoeven est diplômé en maths et en sciences physiques à l'Université de Leiden, et a également suivi des cours de peinture. Ses études sont pour lui l'occasion de réaliser quatre courts métrages : Een Hagedis Teveel, Niets Bijzonders, De Lifters et Feest. Après ses études, il s'engage dans la Royal Netherlands Navy, où il fait ses débuts officiels de réalisateur.

Paul Verhoeven réalise en effet un documentaire pour le compte de la marine royale, "Het Korps Mariniers", avant de vendre ses services à la télévision. C'est là qu'il met au point un autre documentaire, "Portret van Anton Adriaan Mussert", puis la série, très populaire, "Floris", la grande histoire d'un chevalier du XVIe siècle, interprété par Rutger Hauer, d'emblée acteur fétiche de Verhoeven.

En 1970, le réalisateur réalise à nouveau un court métrage, De Worstelaar, et se lance dans le grand bain l'année suivante, en mettant en scène son premier long, Wat Zien Ik ? (Qu'est-ce que je vois ? sorti en France en 1974).

Dès sa deuxième tentative, Paul Verhoeven voit le succès poindre : Turkish Delight, très torride, en fait l'un des réalisateur néerlandais montants. Au fur et à mesure de ses films, sa popularité explose, et les succès internationaux de Soldier of Orange (1979) et du Quatrième homme (1983) l'encouragent à s'installer à Hollywood.

Son premier film estampillé US sort en 1985, sous le titre La chair et le sang, un film moyenâgeux proche de l'univers de "Floris", et dont le rôle principal est tenu par… Rutger Hauer ! Acclamé, Paul Verhoeven tourne Robocop, puis Total recall. Le succès est mondial, mais la violence de ses films ne lui vaut pas que des amis…

En 1992, il connaît à nouveau la gloire, avec Basic instinct, un thriller érotique sulfureux, qui reste l'un des plus gros succès de la décennie. Showgirls, sorti en 1995, ne connaîtra pas vraiment le même succès… Paul Verhoeven tourne par la suite deux films de science-fiction (un genre qu'il affectionne particulièrement), L'homme sans ombre et Starship troopers.

Puis en 2006 changement de registre avec Black Book, l'histoire d'une résistante hollandaise. Avec en prime la révélation Carice Van Houten.

Les films réalisés :