Accueil > Vincent Ward
 Vincent Ward

Vincent Ward

Nom : Ward
Prénom : Vincent
Nationalité : Américain



L'actualité récente de Vincent Ward




Biographie

Originaire de Nouvelle-Zélande, Vincent Ward a suivi des études de peinture à la Canterbury University dans son poays, et découvert le cinéma à 21 ans en co-adaptant et réalisant le court métrage A State of Siege, inspiré d'un roman de Janet Frame. Ce premier essai lui vaudra un prix aux festivals de Chicago et de Miami. Ward passe ensuite deux ans dans une communauté maorie isolée pour réaliser le documentaire "Insprings One Plants Alone", consacré aux relations d'une vieille indigène et de son fils, un quadragénaire schizophrène.

Poursuivant son périple dans des milieux et conditions “extrêmes”, il signe en 1984 le long métrage Vigil, qui évoque les rêves étranges d'une fille de ferme solitaire et imaginiative, au seuil de la puberté. Ce film sera la première production néo-zélandaise présentée en compétition au Festival de Cannes. En 1988, Vincent Ward réalise Navigator, l'histoire d'un petit garçon qui voyage dans le temps et l'espace. Présenté à Cannes et distribué dans de nombreux pays, ce film cumulera, avec Vigil, près d'une trentaine de récompenses locales et internationales.

En 1993, Vincent Ward écrit, produit et réalise Cœur de métisse, l'histoire d'amour d'un métis eskimo pour une jeune métisse Cree. Le film, tourné en plein Arctique avec Lou Diamond Phillips et Anne Parillaud dans les rôles principaux, sera distribué dans le monde entier. Au-delà de nos rêves est le quatrième film du réalisateur, qui a par ailleurs signé le sujet original d'Alien3 et joué de petits rôles dans The Shot, de Dan Bell, Leaving Las Vegas et Pour une nuit, de Mike Figgis.

Les films réalisés :