Accueil > Alvin et les Chipmunks 2 > Secrets de tournage

Alvin et les Chipmunks 2
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Alvin et les Chipmunks 2 Affiche du film Alvin et les Chipmunks 2
 


56 %   (259 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 23 décembre 2009

Genre : Dessin-animé.
Nationalité : Américain

Secrets de tournage d'Alvin et les Chipmunks

Secrets de tournage d'Alvin et les Chipmunks

La suite !

En 2007, Alvin, Simon et Théodore, le célèbre trio de petits écureuils chanteurs adulés par plusieurs générations de fans, ont triomphé au cinéma dans Alvin Et Les Chipmunks, une comédie mêlant vues réelles et images de synthèse. Ce blockbuster a rapporté plus de 350 millions de dollars dans le monde ! Logique qu'une suite soit tournée.

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, la plupart des acteurs et des cinéastes sont revenus pour Alvin et les Chipmunks 2, dont les producteurs Ross Bagdasarian et Janice Karman (qui sont aussi les voix des Chipmunks et des Chipettes depuis plus de trente ans), les producteurs exécutifs Karen Rosenfelt, Arnon Milchan, Michele Imperato Stabile et Steve Waterman. Le doublage est assuré par les mêmes acteurs Jason Lee et David Cross, et les voix originales des Chipmunks, Justin Long, Anna Faris et Christina Applegate. Derrière la caméra Betty Thomas succède à Tim Hill, réalisateur du premier volet.

Marketing

Alvin Et Les Chipmunks 2 sort idéalement pour les fêtes de noël. Pas de concurrence frontale puisque qu'Arthur et les Minimoys est sorti 3 semaines plus tôt. Idem pour le Disney de fin d'année, Le drôle de noêl de Scrooge, en salle depuis un mois. Seul concurrent sérieux : Avatar, long-métrage capable d'attirer un large public, y compris les plus jeunes. Objectif affiché de ce second volet : faire mieux que le premier épisode, qui avait rapporté plus de 350 millions de dollars dans le monde.

Doublage

Les voix des Chipmunks (et des Chipettes) n’ont pas été enregistrées avec un matériel et des techniques audio high-tech. Au contraire, les producteurs Ross Bagdasarian t Janice Karman ont insisté pour conserver les célèbres voix des Chipmunks en procédant comme le faisait Ross Bagdasarian Sr voilà un demi-siècle ans. C'est-à-dire en ralentissant la vitesse d’enregistrement à la moitié de la vitesse normale, puis en faisant défiler la bande en lecture à vitesse normale.

L'histoire des Chipmunks

En 1958, Ross Bagdasarian Sr., musicien et auteur de chansons, était dans le creux de la vague. Il était sous contrat avec Liberty Records, un label désespérément à la recherche d’un tube. En véritable artiste, Bagdasarian était prêt à prendre tous les risques pour réussir et pouvoir nourrir les siens. Il rassembla les économies familiales pour acheter une des meilleures tables d’enregistrement de l’époque… et chercha ensuite ce qu’il pouvait faire avec. En balayant son bureau du regard, il aperçut un livre dont le titre était Duel with the Witch Doctor.
Il en tira son inspiration pour écrire la chanson Witch Doctor, qui devint immédiatement un tube grâce à son refrain inoubliable et absurde : « OO EE OO AH AH ting tang wal-la wal-la bing bang. »
Pour créer la voix du « Witch Doctor », Bagdasarian utilisa une technique très simple : il ralentit la vitesse d’enregistrement et enregistra sa chanson avec une voix grave, puis il fit défiler la bande à la vitesse normale pour l’écoute. Cette technique a donné par la suite leur style unique aux voix d’Alvin, Simon et Théodore. Quand Witch Doctor dépassa le million de disques vendus, Liberty Records toucha le jackpot. Mais l’argent n’était pas suffisant pour sauver le label et Liberty Records eut rapidement besoin d’un autre tube. Bagdasarian fut donc à nouveau sollicité.
Cherchant à nouveau une source d’inspiration autour de lui, son attention fut attirée par son fils de quatre ans qui lui demandait sans cesse quand allait arriver Noël, alors qu’ils étaient au beau milieu de l’été 1958... Cette insistance lui inspira le tube indémodable The Chipmunk Song (Christmas Don’t Be Late), sorti à l’époque sous un autre titre puisque les Chipmunks n’existaient pas encore.
Ross Bagdasarian, Sr. aimait beaucoup la voix qu’il avait créée pour Witch Doctor, mais il cherchait à l’utiliser pour quelque chose de plus personnel. Un jour, alors qu’il roulait dans le Yosemite National Park, un tamia, sorte de petit écureuil rayé, se précipita sur la route, s’arrêta devant sa voiture, se dressa sur ses pattes arrière et le regarda d’un air de défi. Cet écureuil devint rapidement Alvin. L’histoire des Chipmunks commençait...
Bagdasarian créa deux compagnons pour le malicieux Alvin : Simon, l’intellectuel pragmatique, et Théodore, le petit gourmand timide. Ensemble, ils devinrent Alvin et les Chipmunks, tirant leurs noms de trois cadres de Liberty Records : Al Bennett, Si Waronker et Theodore Keep. Quant à Bagdasarian, il prit le nom de scène de David Seville, qu’il avait déjà utilisé quelques années auparavant pour enregistrer ses premières chansons. Ce fut la naissance de Dave Seville and the Chipmunks.
Bien qu’il ait été au début un peu difficile de faire diffuser The Chipmunk Song (Christmas Don’t Be Late) sur les ondes, Liberty Records trouva une petite station de Minneapolis qui accepta de la diffuser avant le début de la saison de Noël. La chanson explosa immédiatement, toutes les stations se mirent à la diffuser. Elle devint un standard, le tube le plus vendu de cette époque, en un temps record : plus de quatre millions de disques en sept semaines (record qui ne sera battu qu’en 1964 par I Want To Hold Your Hand des Beatles). Le morceau récolta trois Grammy Awards et une nomination pour un quatrième.
Les Chipmunks ont fait leurs débuts à la télévision sous la forme de marionnettes avec Dave Seville (interprété par Ross Bagdasarian Sr.) dans le « Ed Sullivan Show ». Une fois encore, le succès fut immédiat. A cette époque, leur apparence était très différente de celle qu’on leur connaît aujourd’hui puisqu’ils ressemblaient plus à de vrais petits écureuils en peluche. Le succès des Chipmunks entraîna toute une industrie de produits dérivés, et bien sûr la production de nombreux disques.
Le succès des Chipmunks était énorme, et le public en demandait toujours davantage. Après la sortie en 1960 du titre Alvin for President, Bagdasarian reçut même une lettre de soutien du sénateur John F. Kennedy, qui lui faisait savoir qu’il était heureux d’avoir au moins un adversaire de taille pour les présidentielles. La popularité des Chipmunks semblait sans limites : en trois ans, ils vendirent 16 millions de disques, gagnèrent plusieurs Grammy Awards et se retrouvèrent à la tête d’une campagne de merchandising sans précédent. Pour eux, le moment était venu d’entrer encore plus dans le cœur des gens par le biais d’un nouveau média.
Alvin, Simon et Théodore devinrent des personnages de dessin animé. La série « The Alvin Show » fit ses débuts à la télévision à l’automne 1961. A cette occasion, l’apparence des Chipmunks fut retravaillée, et le personnage de Dave Seville fit son entrée dans le monde de l’animation. La dernière série en date, « Alvin et les Chipmunks », fut diffusée entre 1983 et 1990 sur NBC. Elle comptait 90 épisodes de 30 minutes. En France, elle fut diffusée à partir de mars 1986 sur Canal +.

Par Hervé le 23 décembre 2009.

Dernières réactions sur Alvin et les Chipmunks 2

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Alvin et les Chipmunks 2" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Alvin et les Chipmunks 2.

Ce film a 9 commentaires.


       Email

Votre réaction :