Accueil > Demain on déménage > Secrets de tournage

Demain on déménage
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Demain on déménage Affiche du film Demain on déménage
 


50 %   (34 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 3 mars 2004

Genre : Comédie dramatique.
Nationalité : Français

Secret de tournage du film Demain on déménage

Jean-Pierre Marielle

Un grand acteur qui sait se faire discret.
Jean-Pierre Marielle est également un comédien reconnu par ses pairs : nominations aux Césars pour Max et Jérémie, Les galettes de Pont-Aven, Quelques jours avec moi, Tous les matins du monde avec Gérard Depardieu


Flash-back. Nous sommes le 12 avril 1932 à Dijon. Naissance de Jean-Pierre Marielle.

Jean-Pierre Marielle a tout de l'acteur classique. De nombreuses récompenses (nominations aux Césars pour Max et Jérémie, Les galettes de Pont-Aven, Quelques jours avec moi, Tous les matins du monde avec Gérard Depardieu), et surtout une formation au Conservatoire.
Reconnu par ses pairs donc, mais aussi ami de longue date avec Jean Rochefort (Tandem, L'homme du train, Le mari de la coiffeuse), avec qui il a suivi le même cursus.

Les deux hommes se retrouveront notamment dirigés par Patrice Leconte (Tandem, L'homme du train, La fille sur le pont, Le mari de la coiffeuse, Les Bronzés) dans Les Grands ducs, avec également Philippe Noiret (Fantôme avec chauffeur)

Après cette solide formation, Jean-Pierre Marielle est sollicité par divers metteurs en scène au début des années 60.
Patrice Dally l'invite ainsi sur le plateau du Grand Bluff.

Mais fondu dans le moule théâtral, Jean-Pierre Marielle retourne très vite à ses premiers amours, le jeu sans filet ni deuxième prise, les planches, aux côtés notamment de Guy Bedos.

Certains réalisateurs finissent tout de même par le convaincre de revenir devant la caméra. Des cinéastes souvent prestigieux d'ailleurs : Georges Lautner et sa Valise, Henri Verneuil l'emmène pour un Weeek-end à Zuydcote tandis que Philippe de Broca l'incite à prendre le Diable par la queue.

Ce n'est finalement qu'à la fin des années 70, début des années 8à, que Jean-Pierre Marielle obtient ses premiers grands succès publics, dans Coup de torchon de Bertrand Tavernier (Holy Lola), Que la fête commence du même metteur en scène ou encore Les Galettes de Pont-Aven de Joël Seria, rôle pour lequel il a obtenu une nomination en 1976 du meilleur acteur aux Césars.

Après les succès de Tous les matins du monde d'Alain Corneau (Stupeurs et tremblements, Les mots bleus, Le cousin, Fort Saganne, Police Python 357) aux côtés de Gérard Depardieu (36 quai des Orfèvres, Boudu, Cyrano de Bergerac) et Uranus de Claude Berri, il est dirigé par Claude Miller dans La petite Lili, film présenté au festival de Cannes 2003, où il partage l'affiche avec Ludivine Sagnier (8 femmes, Gouttes d'eau sur pierres brûlantes, Swimming Pool de François Ozon).

Après les échecs critiques et publics des Grands Ducs de Patrice Leconte ainsi que des Acteurs de Bertrand Blier, Jean-Pierre Marielle est impérial dans Les Âmes grises, d'Yves Angelo. Adaptation du best-seller de Philippe Claudel, avec également Jacques Villeret (Iznogoud, Le dîner de con, L'instrus, Les parrains)

H.Troccaz

Par zoom-Cinema.fr le 3 mars 2004.

Dernières réactions sur Demain on déménage

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Demain on déménage" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Demain on déménage.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :