Accueil > Entre nos mains > Secrets de tournage

Entre nos mains
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Entre nos mains Affiche du film Entre nos mains
 


56 %   (61 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 6 octobre 2010

Genre : Documentaire.
Nationalité : Français

Secrets de tournage du film Entre nos mains

Secrets de tournage du film Entre nos mains

Genèse du projet

Entre nos mains est le nouveau film de Mariana Otero. Depuis plusieurs années la réalisatrice a réalise de nombreux documentaires pour dresser un état des lieux de notre société.

Sans commentaire, sans interview, sans discours, mais en racontant des histoires qui rendaient visible la complexité des situations et des enjeux. Trois films ont ponctué cette période : "Non lieux " (1991), "La Loi du collège" (1994) et  "Cette télévision est la vôtre" (1997). Dans ces films, la réalisatrice interrogeait  des institutions qui fonctionnaient toutes suivant des modèles préétablis dont il était bien difficile, pour ceux qui y travaillaient, de s’écarter.

Avec Entre nos mains, Mariana Otero porte son regard sur une "utopie" qui se confronte au réel en racontant l’histoire de « gens » qui sont amenés très concrètement à remettre en question leur manière de vivre ou de travailler et à se penser ou se percevoir autrement, à travers d’autres pratiques.

C’est pourquoi Mariana Otero s'est intéressée aux Scop, des entreprises qui fonctionnent sous forme de coopérative. Elles "révolutionnent" intimement notre manière instituée de travailler et de vivre ensemble et amènent chacun à penser différemment son rapport au travail, aux collègues, aux proches, et plus généralement à revoir sa manière "d’être au monde".

Tournage

Mariana Otero a tourné Entre nos mains à Starissima, une entreprise de lingerie féminine située à proximité d’Orléans. Une société constituée majoritairement de femmes. Pour la plupart, elles ont travaillé dans ce lieu toute leur vie durant sans jamais se syndiquer - à l’exception de l’une d’entre elles - et ne se sont même jamais mises en grève malgré leurs insatisfactions et leurs maigres salaires.

Starissima est donc une entreprise dirigée depuis des décennies dans un système hiérarchique et paternaliste fort, mais aussi paradoxalement, à l’image du monde salarial actuel, moins syndiqué et politisé qu’il y a une trentaine d’années.


Mariana Otero a délibérément choisit à la différence de ses précédents films, d’être présente parmi les salariées et de prendre ainsi une place à leur côté dans l’entreprise.

Marketing

A l’occasion de la sortie du film , la réalisatrice Mariana Otero a présenté son film lors d’avant-premières dans toute la France, de Nantes à Saint Lunaire en passant par Lyon. Plus de 33 villes visitées !!!

Entre nos mains a bénéficié de nombreux soutiens, dont le Fonds d’Aide à l’Innovation Audiovisuelle du Centre National de la Cinématographie ainsi que le Centre National de la Cinématographie, le CNC.

Par Hervé le 1 octobre 2010.

Dernières réactions sur Entre nos mains

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Entre nos mains" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Entre nos mains.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :