Accueil > Kurt Cobain : About a Son

Kurt Cobain : About a Son
Fiche Film

Affiche miniature du film Kurt Cobain :  About a Son Affiche du film Kurt Cobain :  About a Son
 


50 %   (42 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 26 novembre 2008

Genre : Documentaire.
Nationalité : Américain

zoom Max

Documentaire consacré au musicien légendaire Kurt Cobain, leader du groupe Nirvana.

Résumé

"Vous ne verrez pas Kurt Cobain dans ce film. En revanche, vous l'entendrez, vous n'entendrez que lui, peut-être pour la première et dernière fois. Vous verrez les endroits où il a vécu. Vous entendrez la musique qu'il a écoutée. Vous marcherez sur ses traces. Et quand finalement vous l'aurez vu, j'espère que vous découvrirez une image différente, une image plus nette de l'homme qu'il était." / AJ Schnack

Kurt Cobain About A Son est un film sur le rock 'n' roll sans précédent - un portrait intime et émouvant du défunt musicien et artiste Kurt Cobain, entièrement narré par lui-même - loin des affres de la célébrité, des coupures de journaux, des accroches des tabloïds, et sans aucune tentative d'esthétique grunge. Ce qu'a créé le réalisateur A.J. Schnack s'apparente davantage à une autobiographie de Kurt Cobain- un récit profond, recueilli à la source, de ses succès comme de ses échecs, de ses pensées, ses expériences, immergeant le spectateur dans la sphère intime d'une figure légendaire de la culture rock. Reposant sur plus de vingt-cinq heures d'interviews enregistrées par le journaliste de renom Michael Azerrad pour son livre Come As You Are : The Story of Nirvana, le film offre une nouvelle introduction sur l'une des plus intéressantes et des plus importantes figures culturelles de la fin du 20e siècle. Ces entretiens dont les enregistrements n'avaient jamais été diffusés, sont informels, teintés d'humour, sincères. Kurt Cobain y raconte sa vie - son enfance et son adolescence, la découverte de la musique, les effets de la renommée - et pose un regard éclairé sur sa vie, sa musique, son époque. Ils dressent un portrait extrêmement personnel d'un artiste souvent controversé, mais rarement compris.

A travers la narration de Kurt Cobain nous apparaît aussi le tableau d'une certaine période de l'histoire de l'Amérique, d'une génération d'individus qui a grandi au coeur des violentes crises sociales et culturelles des années 1970 et 1980. Parce que son histoire personnelle ressemblait à celle de la plupart de ses fans, et parce qu'il était animé d'une colère sincère, Kurt Cobain est devenu le porte-parole d'une génération malgré lui. Mais le film révèle aussi le caractère méditatif et introspectif d'un artiste dont la vie et l'oeuvre furent profondément affectées par les bouleversements sociaux et culturels de son époque. Le film n'est pas un documentaire sur Nirvana, le groupe dont il était le leader. Ce n'est pas non plus un documentaire au sens propre du terme. Il ne contient pas d'interviews de proches, de connaissances ou de critiques, pas de séquences d'archives, pas de morceaux de Nirvana, ni de bande sonore s'en inspirant. Pour réaliser ce film, le cinéaste A.J. Schnack a réuni des extraits des interviews de Michael Azerrad, ainsi que des images plus récentes des trois villes de l'état de Washington ayant joué un rôle majeur dans la vie de Kurt Cobain: Aberdeen, Olympia et Seattle. Entièrement tourné en pellicule 35mm, le film ravive le Nord-Ouest américain à travers des détails parlants : l'usine d'exploitation forestière où travaillait son père, les petits bars où les groupes locaux faisaient leurs premiers concerts, le ciel éternellement couvert...

Ces images, dont beaucoup ont été filmées dans les lieux clé de la vie de Kurt Cobain - sa maison, son appartement, son école, sa maison de disques, etc.- s'accompagnent d'une bande originale évocatrice signée du célèbre musicien et producteur du Nord-Ouest, Steve Fisk, qui a produit le maxi Blew de Nirvana, et du leader du groupe Death Cab for Cutie, Benjamin Gibbard, sans compter la musique de plus d'une vingtaine d'artistes ayant influencé ou fait vibrer Kurt Cobain tout au long de sa vie : les idoles de son enfance, comme Arlo Guthrie et Queen, les groupes punks tels que Bad Brains et Big Black, ses contemporains du label Sub Pop, Mudhoney et Mark Lanegan, et même les légendaires Iggy Pop, Half Japanese et R.E.M. En collaboration étroite avec Michael Azerrad, Schnack et ses producteurs ont réuni des artistes de talent pour travailler sur ce projet, notamment le photographe Charles Peterson, dont les clichés de la scène musicale de Seattle font autorité dans les archives de l'époque. Tous ces éléments - les propres mots de Kurt Cobain, les endroits qu'il a fréquentés et la musique qu'il a écoutée - contribuent à dresser le portrait d'un rocker indé fauché devenu une icône mondialement connue en moins d'un an.

Casting en Image

Fiche Technique


Sortie en France : 26 novembre 2008
Sortie USA : Non daté
Titre français : Kurt Cobain : About a Son
Titre original : Kurt Cobain : About a Son
Réalisateur : Paul Schrader. Genre : Documentaire.
Durée : 01h35
Nationalité : Américain
Produit en : 2008
Distributeur : Non disponible

Dernières réactions sur Kurt Cobain : About a Son

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Kurt Cobain : About a Son" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Kurt Cobain : About a Son.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :