Accueil > L'amour, six pieds sous terre > Secrets de tournage

L'amour, six pieds sous terre
Secrets de tournage

Affiche miniature du film L'amour, six pieds sous terre Affiche du film L'amour, six pieds sous terre
 


50 %   (29 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 28 juillet 2004

Genre : Comédie.
Nationalité : Américain

Secret de tournage du film L'amour, six pieds sous terre

Naomi Watts

Après un début de carrière laborieux, Naomi Watts connaît la consécration en 2000 avec Mulholland Drive de David Lynch (Elephant Man), prix de la mise en scène au Festival de Cannes 2001. Depuis on a pû la voir dans Le Cercle, The Ring de Gore Verbinski, Le divorce de James Ivory où elle donne entre la réplique aux frenchy Thierry Lhermitte (Les Bronzés, les Bronzés font du Ski, Les Bronzés : amis pour la vie, Le père Noël est une ordure, Un indien dans la ville, Le prince du Pacifique, Le dîner de cons) et Melvil Poupaud (Le temps qui reste de François Ozon).

Et surtout King Kong, de Peter Jackson avec Jack Black et Adrien Brody (The Jacket, Le pianiste de Roman Polanski).



Flashback. Nous sommes le 28 septembre 1968 en Grande-Bretagne, à Shoreham précisément. Naissance de Naomi Watts.

La jeune Naomi naît sous une bonne étoile et dans un milieu artistique. Son père n'étant autre qu'un des tourneurs du mythique groupe de rock Pink Floyd (Tubular Bells) dans les années 70.

Son enfance se déroule pour moitié au pays de Shakespeare puis dans celui des boomerangs et autres kangourous.

Passionné par l'art dramatique mais aussi la comédie, elle s'inscrit tout naturellement à Sydney dans l'Actor's Center.

Une solide formation qui lui permet à sa majorité de signer son premier contrat pour un rôle dans For Love Alone.

S'ensuit cinq loing-métrages inédits dans l'Hexagone.

Nous sommes déjà en 1993, et Naomi Watts a fait du chemin.
Elle tourne même désormais aux Etats-Unis, dans Panique sur Florida Beach, mis en scène par Joe Dante (Gremlins, Hollywood Boulevard, Les Looney Tunes passent à l'action avec Jenna Elfman, Small Soldiers).


Passons sur les oubliables La Courtisane et Tank girl, ainsi que le téléfilm Sleepwalkers, d'après le best-seller Stephen King.

La consécration n'intervient qu'en 2000. David Lynch, littéralement tombé sous son charme, en fait son égérie et l'embarque dans l'aventure Mulholland Drive
On connaît la suite : le long-métrage du réalisateur d'Elephant Man demeure salué unanimement par la critique, prétexte à des analyses fouillées, devient le chouchou des lecteurs de Télérama. Le long-métrage sera même sacré sur la Croisette : prix de la mise en scène au festival de Cannes 2001

Dès lors les propositions intéressantes affluent sur le bureau de son agent. Les spectateurs on depuis pu la voir dans Le cercle - The ring,.
Mais aussi Le divorce de James Ivory où elle donne entre la réplique aux frenchy Thierry Lhermitte (Les Bronzés, les Bronzés font du Ski, Les Bronzés : amis pour la vie, Le père Noël est une ordure, Un indien dans la ville, Le prince du Pacifique, Le dîner de cons) et Melvil Poupaud (Le temps qui reste de François Ozon).

Et surtout King Kong, de Peter Jackson avec Jack Black et Adrien Brody (The Jacket, Le pianiste de Roman Polanski). Désireux de mettre à profit le savoir-faire engrangé par son équipe technique sur le Seigneur des Anneaux, le réalisateur a en effet enchaîné avec cette autre adaptation, celle du mythique film des années 30.

H.T

Par zoom-Cinema.fr le 28 juillet 2004.

Dernières réactions sur L'amour, six pieds sous terre

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "L'amour, six pieds sous terre" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu L'amour, six pieds sous terre.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :