Accueil > L'Illusionniste > Secrets de tournage

L'Illusionniste
Secrets de tournage

Affiche miniature du film L'Illusionniste Affiche du film L'Illusionniste
 


56 %   (59 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 16 juin 2010

Genre : Animation.
Nationalité : Français

Secrets de tournage du film L'illusioniste

Secrets de tournage du film L'illusioniste

Genèse

L'illusionniste est une lettre d’amour d’un père à sa fille. Ce père, c’est Jacques Tati, génie français de la comédie reconnu dans le monde entier. Il écrivit l’histoire de L'illusionniste il y a plus de 50 ans, mais ne put la faire aboutir.

Son script, listé sous le nom de «Film Tati n°4» dormit longtemps dans les archives du Centre National de la Cinématographie, en attendant qu’un artiste le redécouvre et lui donne vie. La fille de Tati, Sophie Tatischeff, ne pouvait se résoudre à abandonner ce scénario si cher à son cœur. Mais encore fallait-il trouver le cinéaste qui accepterait de relever ce défi fou : faire revivre l’incomparable magie de Jacques Tati et la présenter à une nouvelle génération de spectateurs.

Celui qui décida d’animer - dans tous les sens du terme - le dernier rêve de Tati, ce fut Sylvain Chomet, le réalisateur du film d’animation Les Triplettes De Belleville, grand succès critique et public, nominé aux Oscars. Chomet investit toute sa passion dans ce projet unique, auquel il consacra plus de quatre années de sa vie. L'illusionniste est l’histoire de deux chemins qui se croisent.

Le premier est celui d’un artiste de music-hall vieillissant, contraint de voyager sans cesse plus loin, de villes en villages, pour présenter son numéro de magie dans des lieux de plus en plus confidentiels. Le second est celui d’une jeune fille naïve, Alice, qui possède encore la capacité d’émerveillement de l’enfance. Elle joue à la femme sans réaliser que le jour où il lui faudra quitter définitivement l’adolescence approche à grands pas.

Touchée par la gentillesse que L’illusionniste lui témoigne, elle décide de ne plus le quitter. Elle ignore encore qu’elle l’aime comme un père ; il sait déjà qu’il l’aime comme sa fille. De la rencontre de ces deux solitudes naîtront des moments magiques et tendres, qui marqueront à jamais ces deux êtres…

L'illusionniste, l’un des projets cinématographiques les plus étonnants de ces dernières années, est né d’une rencontre. Pendant la création de son film Les Triplettes De Belleville (qui fut unanimement salué dans le monde entier lors de sa sortie en 2003), le dessinateur, auteur et réalisateur Sylvain Chomet eut envie de se référer à Jacques Tati.

Edimbourg

L'illusionniste se déroule principalement à Edimbourg en Écosse, ville où Sylvain Chomet s’est installé et qui est devenue l’une de ses principales sources d’inspiration pendant la réalisation du film.

Le directeur artistique Bjarne Hansen a rassemblé une énorme documentation sur l’aspect de la ville dans les années 50, aussi bien dans ses grandes artères commerciales que dans ses petites rues ponctuées de boutiques de “fish and chips“. Tout devait être parfaitement authentique afin que les personnages s’intègrent bien à cette toile de fond typique de leur époque.

Par Hervé le 14 juin 2010.

Dernières réactions sur L'Illusionniste

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "L'Illusionniste" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu L'Illusionniste.

Ce film a 1 commentaire.


       Email

Votre réaction :