Accueil > L'Occitanienne, le dernier amour de Chateaubriand

L'Occitanienne, le dernier amour de Chateaubriand
Fiche Film

Affiche miniature du film L'Occitanienne, le dernier amour de Chateaubriand Affiche du film L'Occitanienne, le dernier amour de Chateaubriand
 


50 %   (36 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 19 mars 2008

Genre : Drame.
Nationalité : Français

zoom Max

Une nuit de violent orage, l'action se déroule à Cauterets en 1829, à la haute époque du pyrénéisme naissant où la montagne fait peur.

Résumé

Une nuit de violent orage, l'action se déroule à Cauterets en 1829, à la haute époque du pyrénéisme naissant où la montagne fait peur. Il s'agit d'un huis-clos à trois personnages : l'écrivain René de Chateaubriand vieillissant mais toujours amoureux de l'amour, la jeune Léontine de Villeneuve, de 40 ans sa cadette, enflammée de passion pour le grand homme ; et un maître d'hôtel poète dans l'âme, qui, pour la circonstance, se fera, malgré lui, veilleur de nuit et témoin voyeur bienveillant.

Inspiré d'un chapitre des Mémoires d'outre-tombe, le sujet qui a suscité en son temps une grande curiosité littéraire et biographique reprend l'histoire vraie du dernier amour de Chateaubriand avec une jeune femme de l'aristocratie toulousaine, qui apparaît dans ses écrits sous le nom d'Occitanienne

Fiche Technique


Sortie en France : 19 mars 2008
Sortie USA : Non daté
Titre français : L'Occitanienne, le dernier amour de Chateaubriand
Titre original : L'Occitanienne, le dernier amour de Chateaubriand
Réalisateur : Jean Périssé. Genre : Drame.
Durée : 01h30
Nationalité : Français
Produit en : 2008
Distributeur : Artedis

Dernières réactions sur L'Occitanienne, le dernier amour de Chateaubriand

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "L'Occitanienne, le dernier amour de Chateaubriand" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu L'Occitanienne, le dernier amour de Chateaubriand.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :