Accueil > La Guerre des miss > Secrets de tournage

La Guerre des miss
Secrets de tournage

Affiche miniature du film La Guerre des miss Affiche du film La Guerre des miss
 


50 %   (43 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 14 janvier 2009

Genre : Comédie.
Nationalité : Français

Secret de tournage du film La Guerre des miss

Secret de tournage du film La Guerre des miss

Un contexte difficile

La guerre des miss est la troisième comédie française évènement de la fin 2008 / début 2009 après Agathe Cléry et L’emmerdeur. Le film de Patrice Leconte sort dans un contexte difficile : ni Francis Veber ni Etienne Chatilliez n’ont vraiment conquis le public. L’emmerdeur est un énorme échec (140 000 entrés en  première semaine d’exploitation). Et Agathe Cléry peine à atteindre le million, cap qu’Etienne Chatilliez franchissait allègrement au milieu des années 90 avec Le bonheur est dans le pré ou encore Tatie Danielle et Tanguy. Les temps sont durs !

Sans compter que notre acteur fétiche Benoit Poelvoorde occupe ces derniers mois plus les pages des magasines people à cause de sa dépression que pour ces prestations intenses dans des films. A notre plus grand regret. Difficile de prédire donc quel accueil sera réservé àau film La Guerre des miss.

Casting

Patrice Leconte explique pourquoi il a rencontre des difficultés pour recruter la jeune comédienne qui incarne la fille d’Olivia Bonamy dans La guerre des miss : "ce fut notre seul problème de casting. Comment trouver une toute jeune fille pour incarner l’enfant de la toute jeune femme qu’est Olivia Bonamy ? Olivia Bonamy joue le rôle de la mère d’une fille de 17 ans. C’est drôle parce qu’elle n’a jamais joué le rôle d’une mère, et là, d’un seul coup, on lui flanque dans les pattes une adolescente de 17 ans ! Il fallait une jeune comédienne qui soit crédible, qui ait vraiment 17 ans, donc, par définition, c’est quelqu’un qu’on n’avait jamais vu. Il fallait en plus une ressemblance physique, ce qui ne simplifiait pas les choses ! J’ai vu pas mal de jeunes comédiennes ou d’apprenties comédiennes, certaines étaient intéressantes, mais il leur manquait toujours cette évidence par rapport à Olivia. Et puis, un jour, une amie d’amie m’a conseillé de rencontrer Cynthia Grojjia. J’avais à peine ouvert la porte pour l’accueillir que j’ai su que c’était elle. Sa personnalité, sa gaieté, sa photogénie, son air de famille avec Olivia Bonamy m’ont emballé. Jour après jour, sur le film, ce coup de foudre professionnel s’est confirmé. Cynthia apporte un charme fou au personnage. Et quand une actrice aussi jeune qu’Olivia Bonamy a une fille de 17 ans, même si biologiquement c’est possible, on court quand même le risque que cela lui donne un sérieux coup de vieux ! Or, ce n’est pas du tout le cas. Je ne sais ni pourquoi ni comment, mais l’alchimie entre ces deux jeunes femmes fonctionne et on ne se pose pas la question"

Retrouvailles

La guerre des miss marque les retrouvailles entre le comédien Jacques Mathou et Patrice Leconte. Le réalisateur nous en dit plus : "Jacques Mathou joue le maire de Charmoussey. J’adore cet acteur. Je le connais depuis longtemps. Dès que je peux travailler avec lui, je lui fais signe. Là, c’est un rôle épatant pour lui. Je connaissais les qualités d’acteur de Jacques, ses qualités humaines, mais ce qui m’a plu au-delà de tout cela, c’est l’entente magnifique qu’il a eue avec Benoît. Ils ne se connaissaient pas du tout, ils ne s’étaient jamais rencontrés. Et en l’espace d’un quart d’heure de tournage, c’est un véritable tandem d’acteurs qui est né. Il y avait une vraie complicité, un truc emballant. Pour un réalisateur, c’est un cadeau. Pouvoir observer et capter cela est un régal. Vraiment."

Par zoom-Cinema.fr le 14 janvier 2009.

Dernières réactions sur La Guerre des miss

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "La Guerre des miss" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu La Guerre des miss.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :