Le retour de la Momie
Critique du film

Affiche miniature du film Le retour de la Momie Affiche du film Le retour de la Momie
 


52 %   (72 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 23 mai 2001

Genres : Action, Fantastique.
Nationalité : Américain

Critique du film Le retour de la Momie (5 / 10)

MALEDICTION QUAND TU NOUS TIENS

Deux ans après le méga-succès du premier volet, la Momie revient, avec la même équipe devant et derrière la caméra. Seul changement: Rick et Evelyn sont désormais mariés et élèvent un garçon de sept ans qui lit couramment les hiéroglyphes. Les admirateurs du premier volet retrouveront les mêmes ingrédients que le premier épisode avec davantage de moyens: des effets spéciaux impressionnants et omniprésents, un casting tout droit sorti d'une série Z et un certain goût pour le second degré. L'action ne manque pas: la mise en scène ne laisse aucune place à la réflexion ni aux temps morts. Mais à force de tirer et étirer dangereusement sur la corde (le film dure 2h09), Sommers obtient l'effet inverse sur le spectateur: ennui et bâillements. Bref, la surenchère réjouit autant qu'elle fatigue. Quant aux égyptologues, il crieront sans doute au scandale: entre la résurrection d'Imhotep et coupes sombres dans l'Histoire, les invraisemblances sont de mise. Les cartésiens, eux, ne pourront s'empêcher de sourire devant les situations abracadabrantesques: papa se bat contre Imhotep tandis que fiston tente de ressusciter maman ... Mais ne boudons pas pour autant notre plaisir : les plus jeunes retrouveront dans le film de Sommers ce parfum irrésistible d'aventure qui ont fait le succès des aventures de Tintin et Milou, Blake et Mortimer et Indiana Jones.

Par zoom-Cinema.fr le 23 mai 2001.

Dernières réactions sur Le retour de la Momie

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Le retour de la Momie" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Le retour de la Momie.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :