Accueil > Les contes de l'histoire sans fin - volume 1

Les contes de l'histoire sans fin - volume 1
Fiche Film

Affiche miniature du film Les contes de l'histoire sans fin - volume 1 Affiche du film Les contes de l'histoire sans fin - volume 1
 


55 %   (53 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 24 octobre 2002

Genre : Fantastique.
Nationalité : Américain

zoom Max

La Mission : Le jeune Bastien Bux redécouvre son imagination lorsque M. Corriandre, un libraire, lui donne le livre de "L'Histoire sans fin". Bastien est alors inspiré par ce livre qui parle du monde de Fantasia. Un monde où vit Atreyu, son alter-égo, qui a été choisi par la jeune Impératrice pour sauver son royaume de la sinistre puissance du Vide.
Le Néant : Bastien est convaincu que son professeur suppléant, le sournois M. Leblanc, cherche à lui nuire. Pendant ce temps à Fantasia, Atreyu est détourné de sa quête pour sauver la jeune Impératrice lorsqu'il découvre que la Princesse des Ténèbres, Xayide, a transformé les habitants de son village en drones imbéciles.
Le Dragon Porte-Bonheur : Rendu au chapitre quatre où Artax, le poney adoré d'Atreyu, se fait emposonner à l'Oasis de Nectar, Bastien n'en peut plus et tente de remettre le livre à M.

Résumé

Fiche Technique


Sortie en France : 24 octobre 2002
Sortie USA : Non daté
Titre français : Les contes de l'histoire sans fin - volume 1
Titre original : Tales from the Neverending Story
Réalisateur : Giles Walker. Genre : Fantastique.
Durée : 02h10
Nationalité : Américain
Produit en : 2001
Distributeur : Non disponible

Dernières réactions sur Les contes de l'histoire sans fin - volume 1

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Les contes de l'histoire sans fin - volume 1" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Les contes de l'histoire sans fin - volume 1.

Ce film a 1 commentaire.


Thétaz Clément Posté le 7 mars 2012 à 20h45.

Bonjour, Je suis un cinéphil. Je me réjouis de voire cette série.

Ecrire un commentaire

       Email

Votre réaction :