Accueil > Millenium 3 - La Reine dans le palais des courants d'air

Millenium 3 - La Reine dans le palais des courants d'air
Fiche Film

Affiche miniature du film Millenium 3 - La Reine dans le palais des courants d'air Affiche du film Millenium 3 - La Reine dans le palais des courants d'air
 


50 %   (51 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 28 juillet 2010

Genres : Policier, Thriller.
Nationalité : Suédois

zoom Max

Conclusion de la saga : Lisbeth, blessée et en convalescence, est encerclée par la police et sous la menace de son père qui pourrait chercher à se venger...

Résumé

Lisbeth n'est pas morte. Ce n'est cependant pas une raison pour crier victoire : Lisbeth, très mal en point, va rester coincée des semaines à l'hôpital, dans l'incapacité physique de bouger et d'agir. Coincée, elle l'est d'autant plus que pèsent sur elle diverses accusations qui la font placer en isolement par la police.

Un ennui de taille : son père, qui la hait et qu'elle a frappé à coups de hache, se trouve dans le même hôpital, un peu en meilleur état qu'elle...Il n'existe, par ailleurs, aucune raison pour que cessent les activités souterraines de quelques renégats de la Säpo, la police de sûreté.

Pour rester cachés, ces gens de l'ombre auront sans doute intérêt à éliminer ceux qui les gênent ou qui savent.

Fiche Technique


Sortie en France : 28 juillet 2010
Sortie USA : Non daté
Titre français : Millenium 3 - La Reine dans le palais des courants d'air
Titre original : Luftslottet som sprängdes
Réalisateur : Daniel Alfredson. Genres : Policier, Thriller.
Durée : 02h27
Nationalité : Suédois
Produit en : 2010
Distributeur : UGC

Dernières réactions sur Millenium 3 - La Reine dans le palais des courants d'air

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Millenium 3 - La Reine dans le palais des courants d'air" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Millenium 3 - La Reine dans le palais des courants d'air.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :