Accueil > Ne touchez pas la hache

Ne touchez pas la hache
Fiche Film

Affiche miniature du film Ne touchez pas la hache Affiche du film Ne touchez pas la hache
 


50 %   (35 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 28 mars 2007

Genre : Drame.
Nationalité : Français

zoom Max

Armand de Montriveau, général français, débarque dans une île espagnole lors de l'expédition française pour rétablir l'autorité de Ferdinand VII. Armand de Montriveau, général français, débarque dans une île espagnole lors de l'expédition française pour rétablir l'autorité de Ferdinand VII. C'est dans le monastère qu'abrite cette île qu'il découvre que soeur Thérèse est la femme qu'il recherche depuis cinq ans. Il obtient l'autorisation de la voir en présence de la mère supérieure.Cinq ans plus tôt...L'histoire se passe sous la Restauration. Dès leur première rencontre, le général Armand de Montriveau tombe follement amoureux de Antoinette de Navarreins, coquette parisienne et épouse du duc de Langeais. Cette dernière s'amuse à le séduire mais se refuse à lui. Comprenant que la duchesse manoeuvre et ne cèdera jamais, Montriveau décide d'ignorer son aimée et d'organiser sa vengeance

Résumé

Paris, sous la Restauration. Le général Armand de Montriveau tombe fou amoureux de la duchesse de Langeais, coquette qui s'amuse à le séduire mais se refuse à lui. Comprenant qu'elle ne cédera pas, il décide de l'ignorer et d'organiser sa vengeance.

Fiche Technique


Sortie en France : 28 mars 2007
Sortie USA : Non daté
Titre français : Ne touchez pas la hache
Titre original : Ne touchez pas la hache
Réalisateur : Jacques Rivette. Genre : Drame.
Durée : 02h17
Nationalité : Français
Produit en : 2007
Distributeur : Non disponible

Dernières réactions sur Ne touchez pas la hache

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Ne touchez pas la hache" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Ne touchez pas la hache.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :