Accueil > Nous étions libres

Nous étions libres
Fiche Film

Affiche miniature du film Nous étions libres Affiche du film Nous étions libres
 


50 %   (31 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 29 décembre 2004

Genre : Drame.
Nationalité : Américain

zoom Max

Durant les années 30, une Française partage son appartement parisien avec un enseignant irlandais ainsi qu'une réfugiée espagnole. Alors que la guerre se profile à l'horizon, elle se plonge de plus en plus dans sa carrière de photographe et refuse de mettre de côté sa routine. Ses deux amis tenteront de l'embrigader dans la lutte au fascisme. Réussiront-ils ?

Résumé

Guy rencontre la somptueuse Gilda (Charlize Theron) lorsque celle-ci fait irruption dans sa chambre d'etudiant de Cambridge au début des années 30. Guy, étudiant boursier, est immédiatemment fasciné par cette jeune femme libre à la beauté renversante.
Quelques années plus tard, il la rejoint à Paris. Devenue Photographe et figure emblématique du monde de l'art parisien, Gilda partage son appartement et son coeur avec Mia (Pénélope Cruz), une réfugiée espagnole. Ils vivent tous les 3 dans un tourbillon permanent ponctué de fêtes, de champagne et de légèrté.
Mais le temps de l'insouscience et des années folles laisse progressivement place à une période sombre pour l'Europe. Guy et Mia ne veulent pas rester oisifs et s'engagent en Espagne du côté des républicains.

Secret de tournage du film


Lire la suite »

Fiche Technique


Sortie en France : 29 décembre 2004
Sortie USA : Non daté
Titre français : Nous étions libres
Titre original : Head in the Clouds
Réalisateur : John Duigan. Genre : Drame.
Durée : 02h12
Nationalité : Américain
Produit en : 2004
Distributeur : Non disponible

Dernières réactions sur Nous étions libres

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Nous étions libres" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Nous étions libres.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :