Accueil > Rabbit Hole > Secrets de tournage

Rabbit Hole
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Rabbit Hole Affiche du film Rabbit Hole
 


50 %   (61 votes)

Donnez votre avis !

Pas de date de sortie cinéma connue

Genre : Drame.
Nationalité : Américain

La douleur d'une famille meurtrie

La douleur d'une famille meurtrie

Une actrice de poids

 Nicole Kidman, de par son premier rôle dans le film et son influence en tant qu’actrice de haut rang, s’est vue offrir quelques privilèges. C’est elle qui a choisi Aaron Eckart pour camper le rôle de son compagnon dans le film, car elle ne voulait personne d’autre à ses côtés. De plus, l’actrice est également productrice du film. Pour ce rôle, elle a dû décliner l’offre de Woody Allen d’apparaître dans « Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu. » Mais son personnage de Becca Corbett lui a valu sa troisième nomination aux Oscars en 2011.

 L’influence du théâtre

 L’Histoire du film est extraite de la pièce de théâtre du même nom, Rabbit Hole, écrite par David Lindsay-Abaire, qui lui a valu un prix Pulitzer et un Tony Award. Mais des changements ont dû être opérés avec l’adaptation cinématographique.  Sur les planches, la pièce se déroulait uniquement dans la maison du couple Corbett. Dans le film, c’est différent. C’est à Douglaston qu’a été tourné le film, un quartier de New-York. Au théâtre, c’était également une actrice rousse, à l’instar de Nicole Kidman, en haut de l’affiche. Il s’agit de Cynthia Nixon, qui tient le rôle de Miranda Hobbes dans la série Sex and the City.

 Alice aux pays des Merveilles

 Le titre Rabbit Hole est directement inspiré d’Alice aux pays des merveilles ; littéralement, le titre « le trou du lapin » est une métaphore qui renvoi à l’impression que tout s’écroule, lors de la mort de quelqu’un. L’impression de sombrer dans un trou sans fond, comme pour Becca et Howie Corbett, qui perdent leur enfant.

 Humour noir

 La place de l’humour est étonnamment présente tout au long du film. Car malgré la tristesse de l’Histoire, le réalisateur ne se voyait pas faire un film uniquement sombre. Il justifie d’ailleurs son choix : "J'avais remarqué que les gens conservaient leur sens de l'humour même dans les moments les plus éprouvants. Il me semblait indispensable que certaines séquences soient aussi enjouées et attachantes que les personnages eux-mêmes.". Un avis que partage Nicole Kidman : «Ce qui, pour moi, rend cette histoire universelle, c’est l’humour, omniprésent même si c'est de l'humour noir.»

 Un monde de tristesse

 Fidèle à la pièce et à l’atmosphère qui se dégage du drame, le film a également joué sur les décors et la luminosité, afin de transmettre plus encore la douleur des personnages, et les sentiments de peine qui dominent le film. Aussi, le réalisateur John Cameron Mitchell a délégué ses pouvoirs à un chef opérateur, afin de laisser des couleurs pastels et claires envahir le plateau de tournage : "J’ai fait en sorte que la palette de couleur du film soit globalement dans les pastels. Les seules couleurs vives sont celles des dessins du fils d’Howie et Becca et du comics de Jason", souligne-t-il.

Par Héloïse B. le 12 avril 2011.

Dernières réactions sur Rabbit Hole

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Rabbit Hole" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Rabbit Hole.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :