Accueil > Scorpion > Secrets de tournage

Scorpion
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Scorpion Affiche du film Scorpion
 


52 %   (66 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 21 février 2007

Genre : Action.
Nationalité : Français

Secret de tournage du film Scorpion

Secret de tournage du film Scorpion

20 h d’entrainement par semaine pour Clovis Cornillac, afin de préparer son rôle dans Scorpion

Nouveau rôle sombre pour Clovis Cornillac après Le serpent d’Eric Barbier.
Son rôle dans Scorpion était initialement dévolu à Joey Starr, avant que ce dernier ne décline l’invitation…

Pour ce rôle, le comédien a suivi près de 20 h d’entrainement par semaine…
Clovis Cornillac :
"j’ai fait principalement du cardio-training, pour tenir le coup sur la longueur, du footing, des abdos et du combat. J’ai commencé environ dix mois avant le tournage du Scorpion, avec un coach, Abdelkader Dahou, qui me suivait partout. C’est la seule condition que j’avais posée pour faire le film. J’avais un planning surchargé, je n’avais pas le temps d’aller dans une salle, il fallait quelqu’un qui soit présent et disponible à toute heure.

Abdelkader m’entraînait quatre heures par jour où que je sois, quoique je fasse, six jours sur sept. Le dimanche, je le réservais à ma famille. Il m’a suivi sur le tournage des Brigades Du Tigre, de Poltergay  et du SERPENT. Il m’entraînait à 6 heures du matin, juste avant que j’aille au maquillage des Brigades Du Tigre, parfois à 2h du matin, pendant un raccord lumière sur
LE SERPENT qu’on tournait de nuit et, dès que j’avais un break, je faisais un footing. De son côté, Alain Figlarz me faisait répéter des chorégraphies que je devais retenir tout en apprenant les textes de mes autres films, pendant que Bertrand Amoussou m’enseignait les rudiments du free fight.

Je n’avais plus une seconde de libre ! Et j’ai continué l’entraînement pendant les huit semaines de tournage de Scorpion  

J’ai eu mal tous les jours pendant un an. Certains matins, j’avais du mal à sortir de mon lit, je me demandais comment j’allais arriver à tourner toute une journée dans cet état. Rien que le fait de bouger était une douleur. Et puis j’avais peur de me faire exploser le nez et de ne plus pouvoir tourner. Je me suis pris des coups, il a fallu que j’apprenne à me dire qu’un K.O ce n’est pas grave...

C’est drôle parce que je n’ai rien eu jusqu’au dernier jour de prises de vues et soudain, tout est sorti, les hématomes, les bosses, comme si mon corps s’était retenu. C’était très dur, mais je n’en regrette pas une minute. Je suis content de l’avoir fait, parce que c’est un beau film et parce que j’aime énormément les gens avec lesquels j’ai fait ce film, Cédric, Julien..."


Scorpion sort en partenariat avec Skyrock. Guère étonnant qu’on retrouve sur la bande-originale des titres signés Sinik, Sniper, Kery James, Arsenik ou encore Casey…

Par zoom-Cinema.fr le 21 février 2007.

Dernières réactions sur Scorpion

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Scorpion" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Scorpion.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :