Accueil > Manuel Poirier
 Manuel Poirier

Manuel Poirier

Nom : Poirier
Prénom : Manuel
Date de naissance : 17 novembre 1954
Âge : 66 ans
Nationalité : Français



L'actualité récente de Manuel Poirier




Biographie

Manuel Poirier est né à Lima, la capitale du Pérou, le 17 novembre 1954. Il suit ses parents en France alors qu'il est encore enfant et abandonne rapidement les études pour travailler. Après divers petits boulots (ouvrier, visiteur de prison, ébéniste), il devient éducateur pour jeunes en difficulté. Vers l'âge de 30 ans, le désir de raconter des histoires en images se fait sentir et il empoigne la caméra pour tourner plusieurs courts métrages : La première journée de Nicolas, La lettre à Dédé, Appartement 62...

En 1990, après avoir plié ses bagages et fui la capitale au profit de la campagne normande, Manuel Poirier s'attelle à la réalisation de son premier long métrage, La petite amie d'Antonio, avec déjà Sergi Lopez dans le rôle-titre. Un film auquel Manuel pensait depuis déjà quatre ans, l'histoire toute simple d'un maçon espagnol venu tenter sa chance en Normandie et qui tombe amoureux d'une fille du coin, pétrie de problèmes.

Manuel Poirier tourne d'abord vingt minutes du film afin d'obtenir un financement, puis termine le film l'année suivante, qui connaîtra une honorable carrière en salles mais surtout un succès critique incontestable. En 1995, Maurice Bernart, producteur, qui avait adoré le premier film de Poirier, produit son film suivant, ...à la campagne, avec Judith Henry et Benoît Régent dans un de ses derniers rôles.

Avec ce film, Manuel Poirier se fait le porte-parole de ceux qui ont fui la violence sociale de la ville au profit d'une vie plus simple mais plus sereine. Son troisième film, Marion, passé un peu inaperçu, reste dans ce droit constat, racontant l'histoire d'un couple de Parisiens qui s'attachent à une petite fille du village normand où ils ont leur résidence secondaire.

Avec Western, Manuel Poirier va un peu plus vers l'Ouest en explorant, sur quelques kilomètres, la Bretagne d'aujourd'hui au travers des aventures de deux “frères ennemis”, un représentant en chaussures d'origine espagnole (toujours le fidèle Sergi Lopez) et un gentil voyou russe. Sélectionné à Cannes en 1997, le film obtient un triomphe populaire mérité en salles.

Depuis, Manuel Poirier a réalisé un documentaire sur des enfants placés en foyer, De la lumière quand même. Te quiero le ramène en 2001 vers ses racines, le Pérou.

Les films réalisés :