Accueil > Philip Kaufman
 Philip Kaufman

Philip Kaufman

Nom : Kaufman
Prénom : Philip
Date de naissance : 23 octobre 1936
Âge : 83 ans
Nationalité : Américain



L'actualité récente de Philip Kaufman




Biographie

Né à Chicago le 23 octobre 1936, Philip Kaufman étudie à l'université de Chicago puis étudie le droit pendant un an à Harvard avant de passer une maîtrise d'histoire dans sa ville natale. Il part vivre à San Francisco en 1960 avec femme et enfant, se lançant dans l'écriture tout en essayant de gagner sa vie en effectuant de petits jobs, se faisant au hasard des opportunités facteur ou représentant... Il quitte alors les Etats-Unis et s'installe quelque temps à Florence où il devient professeur de langues et de mathématiques. Il découvre alors le cinéma de la Nouvelle Vague avec les œuvres de Pasolini, de Godard... De retour à Chicago en 1962, il s'intéresse aux artistes d'avant-garde et commence à préférer le cinéma à l'écriture. De son projet de roman, il tire un scénario dont il fera son premier film, Goldstein, qui voit le jour en 1964, comédie à petit budget qui remporte cette année-là le Prix de la Critique au festival de Cannes. L'année suivante, il enchaîne avec l'écriture et la réalisation de Fearless Frank, une satire de la bande dessinée qui marque les débuts à l'écran de Jon Voight. Les sirènes de Hollywood ne manquent pas de battre de la nageoire et klaxonner devant sa porte jusqu'à ce qu'il signe, deux ans plus tard, un contrat pour Universal dans le cadre duquel il réalise La légende de Jesse James (premier de ses films à franchir l'Atlantique), avec Cliff Robertson et Robert Duvall. Autre contribution au genre, il écrit plus tard le scénario du western Josey Wales Hors-la-loi, que Clint Eastwood interprète et réalise en 1976. Définitivement installé à San Francisco en 1977, Philip Kaufman s'adonne alors au cinéma de manière pour le moins éclectique : Il réalise des films comme L'invasion des profanateurs (après la version de 1956 de Don Siegel), avec Donald Sutherland et Jeff Goldblum, participe avec George Lucas au scénario du film Indiana Jones : les aventuriers de l'arche perdue. Il aime adapter d'inadaptables romans (une constante chez lui), réalisant Les seigneurs d'après le livre de Richard Price. En 1983, il réalise son plus gros succès, L'étoffe des Héros (encore une adaptation de bouquin !) avec Sam Shepard, Scott Glenn et Ed Harris, une saga spatiale à grand spectacle non dénuée d'ironie. Le film est cité aux Oscars dans huit catégories et remporte quatre statuettes, ainsi qu'une kyrielle de récompenses à l'étranger. En 1989, Kaufman récolte une autre ribambelle de prix pour son adaptation du roman de Kundera L'insoutenable légèreté de l'être, avec Juliette Binoche et, Daniel Day-Lewis. Anaïs Nin, qui avait été pour beaucoup dans sa décision de préférer le cinéma à la littérature, voit son autobiographie "Henry & June" (longtemps censurée) adaptée par le couple Kaufman, devenant un film évoquant les rapports passionnés qui unirent Anaïs Nin à Henry Miller et à sa femme June. Tourné à Paris, le film est interprété par Fred Ward, Uma Thurman et Maria de Medeiros, et marque les débuts de Philip Kaufman dans la production. Le prochain roman sur la liste sera "Soleil levant" de Michael Crichton, adapté en 1993, allégorie sur les tournures guerrières que peuvent prendre les rapport commerciaux entre l'Est et l'Ouest, et interprété par Sean Connery et Wesley Snipes. Et re-avalanche de prix un peu partout sur la planète, salué à Sundance comme au Wine Country Film Festival... Prenant son temps pour nous livrer ses films, le réalisateur se penche ensuite sur le sort de du marquis de Sade, dans Quills, la plume et le sang, d'après la pièce de Doug Wright, avec Geoffrey Rush dans le rôle du divin marquis. Il a depuis signé de nombreux scénarios comme Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal.

Les films réalisés :