Accueil > René Goscinny
 René Goscinny

René Goscinny

Nom : Goscinny
Prénom : René
Date de naissance : 14 août 1926
Âge : 94 ans
Nationalité : Français



L'actualité récente de René Goscinny




Biographie

René Goscinny est né le 14 août 1926 à Paris, mais passe son enfance en Argentine, entre Buenos Aites et la Pamapa. Après les débuts prometteurs de sous-aide-comptable dans une usine de récupération de vieux pneus, il entre comme apprenti-dessinateur dans une agence de publicité. A dix-neuf ans il part conquérir l'Amérique et plus précisément les studios Walt Disney. Très vite promu chômeur, il ne rencontre jamais Walt Disney mais tombe par hasard sur la bande du futur "Mad-Harvey Kurtzman, Jack Dabis, Will Elsner" et se sent tout à coup beaucoup moins seul : l'humour anglo-saxon coïncide parfaitement avec sa propre manière d'envisager les choses. Il rencontre alors ses deux futurs complices : Morris à New-York et Albert Uderzo à Paris. Goscinny ayant compris que son talent s'épanouissait plus facilement dans le scénario que dans le dessin, met en chantier une foule de BD, dont Spaghetti et Luc Junior. En 1955 il reprend le scénario de Lucky Luke et en 1956 crée avec Sempé Le  Petit Nicolas, écolier pas comme les autres. C'est la même année que se produit un crash irréversible avec la World Press, petite agence Belge, où Sempé et Uderzo travaillent. Ces derniers, désireux de promouvoir ce métier qui n'en est pas un, rédigent une charte des dessinateurs, qui leur vaut de se retrouver au chômage du jour au lendemain. Heureusement, ils tombent par hasard sur un certain Jean Hébrard, qui vient hériter d'un énorme café place de la Bourse et leur fournit les fonds nécessaires à la création d'Edifrance, une petite société de presse.C'est de la double paternité de Radio-Luxembourg et d'Edifrance que naîtra Pilote, magazine exclusivement consacré à la BD, le 29 octobre 1959. C'est dans ce cadre que René Goscinny crée avec Albert Uderzo le premier épisode des aventures d'Astérix.En 1962 il crée Iznogoud avec Tabary. Puis en 1965 il collabore avec Gotlib sur les désormais cultes Dingodossiers.


Après les évènements de mai 1968, Goscinny animé sur Europe 1 "Le feu de camp du dimanche matin" avec Gébé, Gotlib et Fred. Entre temps le petit gaulois, grâce à un phénoménal bouche à oreille, connaît une irrésistible ascension. C'est ainsi qu'en 1965 le premier satellite français est baptisé Astérix et quelque années plus tard les albums sont traduits dans vingt-huit pays ! Tandis que le boom des ventes d'Astérix se poursuit, faisant passer par la même occasion la BD à l'age adulte, Goscinny continue à embaucher chez Pilote ce qui s'avèrera plus tard un vivier de talent. Bref, un vrai laboratoire de création , avec des dessinateurs comme Brétécher, Fred, Bilal. 1972 marque un tournant dans la vie du journal : l'éternel trio Brétécher-Mandryka-Gotlib part pour" l'Echo des savanes". Goscinny prèfère alors se retirer du jeu et confie la rédaction en chef à Guy Vidal. Deux ans plus tard, il crée avec George Dargaud et Albert Uderzo les studios Idéfix (comme le nom du chien d'Astérix), qui donnent naissance aux "douze travaux d'Astérix en 1976". A cette même époque sort le 23 ème album du célèbre gaulois. Ce dernier est tiré à 1 300 000 exemplaires.Hélas l'histoire de Goscinny s'arrête le 5 novembre 1977. L'homme débordait de projets, aussi bien dans la télé que l'édition, ou le cinéma (il avait signé la scénario du Viager de Pierre Tchernia avec Michel Serrault).