Accueil > A bord du Darjeeling Limited > Secrets de tournage

A bord du Darjeeling Limited
Secrets de tournage

Affiche miniature du film A bord du Darjeeling Limited Affiche du film A bord du Darjeeling Limited
 


50 %   (105 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 19 mars 2008

Genre : Drame.
Nationalité : Américain

Secret de tournage du film A bord du Darjeeling Limited

Secret de tournage du film A bord du Darjeeling Limited

Deux mois d’entrainement

Wes Anderson, un cinéaste rare. Le réalisateur revient après plusieurs années d’absence, son dernier ilm en date étant La famille Tenenbaum. Il retrouve pour l’occasion un de ses acteurs fétiche, Owen Wilson, qu’il avait déjà dirigé dans son film précédent…Mais aussi Jason Schwartzman. Et un nouveau venu dans son univers, Adrien Brody (Le pianiste, King Kong). Le tournage du long-métrages déroula en Inde. Des wagons furent réservés à l’usage exclusif de l’équipe. Pour préparer son rôle, Adrien Brody a suivi deux mois d’entrainement dans une arène, en compagnie d’un torero professionnel. Par ailleurs, le comédien a ramené de nombreux souvenir de ce tournage, notamment une énorme porte en bois. A bord du Darjeeling Limited sort le 19 mars 2008 en France. Principal concurrent : Bienvenue chez les ch’tis, le film phénomène de Dany Boon, qui a passé la barre des 9 million d’entrées en France en moins de trois semaines !

Le tournage

Connu pour sa créativité au niveau des décors, Wes Anderson a une fois de plus fait la preuve de son originalité en la matière, tout en veillant à faire du voyage des frères Whitman à travers l’Inde une aventure des plus fantasques et rythmées.  Son idée était d’insinuer progressivement tous les petits détails qui font l’Inde dans le monde fermé des trois frères, et de laisser ces deux univers se rencontrer dans une sorte de chaos maîtrisé.

Wes Anderson explique : "je suis habitué à faire des décors issus de mon imagination et de différentes influences. Mais en Inde, les choses sont très différentes. C’est un pays vraiment étonnant au niveau visuel. A chaque coin de rue, il y avait des choses drôles ou étranges qui méritaient d’être filmées. La difficulté était d’en intégrer un maximum dans l’histoire que nous avions écrite. "
Le directeur de la photographie Robert Yeoman raconte : "Wes Anderson voulait absolument que le tournage soit fait avec un maximum d’authenticité. L’Inde est un endroit fantastique pour travailler de cette façon. C’est un pays de grands contrastes, la misère la plus extrême côtoie de grandes fortunes et des rues sordides bordent des temples magnifiques. Ces univers cohabitent et s’interpénètrent grâce une énergie très particulière à laquelle personne n’échappe et qui englobe tous les aspects de ce pays." 
Robert Yeoman continue : "la population est très dense en Inde, la foule est partout. Tourner dans les rues était difficile car la caméra attirait beaucoup de monde. Nous devions souvent nous adapter et changer nos plans à cause des spectateurs en arrière-plan. Nous avons donc essayé de travailler rapidement et sans éclairages pour les scènes de jour afin d’éviter la foule. Le fait de tourner vite et d’exploiter tous les petits imprévus a donné au film une grande énergie." Cette approche du tournage s’est aussi étendue aux décors.

Mark Friedberg
explique : "l’idée était de filmer l’Inde telle qu’elle est et d’utiliser tout ce qu’elle pouvait nous offrir, même les choses les plus inattendues. Même si nous avons réalisé la plupart de nos décors, nous voulions que le film soit le plus authentique possible. Wes n’utilise jamais d’effets visuels générés par ordinateur, il préfère ce qui est fait à la main et les techniques traditionnelles. En ce sens, l’Inde était un lieu de travail idéal pour lui."
Le concepteur graphique Mark Pollard ajoute : "l’Inde à le pouvoir de faire disparaître toutes les idées préconçues que peuvent avoir les gens grâce au chaos, à la vie, la spiritualité et la beauté qui la caractérise. Comme les personnages du film, ce tournage en Inde a été pour nous tous une formidable expérience de vie."

Mark Friedberg précise : "Wes Anderson voit l’Inde avec l’euphorie et l’émerveillement d’une personne qui vient de découvrir cette culture, tout en étant capable de percevoir les détails touchants ou comiques que ce pays recèle. Très souvent, Wes ajoutait au scénario des éléments dont il venait lui-même de faire l’expérience durant le tournage."

Le film a été tourné en grande majorité dans le désert du Rajasthan, au nord-ouest du sous-continent indien, région riche en palais. Le Darjeeling Limited se déplaçait sur des rails reliant la cité de Jodhpur à celle de Jaisalmer, en passant dans le désert de Thar qui se trouve le long de la frontière pakistanaise. L’orphelinat et couvent de Patricia a été créé dans la verte et luxuriante ville d’Udaipur, dans un ancien pavillon de chasse royal qui appartenait autrefois au Maharana de Mewar, un des souverains de l’ère Rajput. Pour le couvent, Mark Friedberg s’est inspiré du célèbre film de Michael Powell, Le Narcisse Noir, réalisé en 1947 et qui se déroule dans une mission de nonnes se trouvant dans l’Himalaya. Il raconte : "l’endroit devait avoir l’air à la fois isolé et spectaculaire, et ce lieu correspondait tout à fait à ce que nous cherchions. En termes de détails, nous avons laissé le style ancien du pavillon définir l’ambiance générale, et nous l’avons habillé de reliques et d’objets rappelant l’Empire Anglais et la période de christianisation de l’Inde."

Une des séquences les plus dynamiques du film se déroule dans un village rural du désert du Rajasthan, après les mésaventures des frères Whitman dans une rivière agitée. La séquence a été tournée avec de vrais villageois portant leurs propres costumes, et à part quelques petits détails, rien n’a été modifié dans le village.

Par zoom-Cinema.fr le 19 mars 2008.

Dernières réactions sur A bord du Darjeeling Limited

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "A bord du Darjeeling Limited" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu A bord du Darjeeling Limited.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :