Accueil > Happy Feet > Critique

Happy Feet
Critique du film

Affiche miniature du film Happy Feet Affiche du film Happy Feet
 


51 %   (74 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 6 décembre 2006

Genre : Animation.
Nationalité : Américain

Critique du film Happy Feet (7 / 10)

MELTING POT(ES)


Grand retour de George Miller, après une longue absence. Après nous avoir gâté avec une histoire de cochon devenu berger (Babe), le réalisateur ne nous surprend guère cette fois, en surfant sur un sujet dans l’air du temps : les manchots. Le fond n’étant pas si important, au regard de la forme, elle très réussie. A savoir une lecture transversale de divers genres cinématographiques. Le metteur en scène s’en donne à cœur joie, abolissant les frontières entre les styles. Happy Feet, c’est un peu On connaît la chanson ou Moulin Rouge greffé à La marche de l’Empereur. C’est dire si le cinéaste ne craint pas le grand écart, avec ce melting-pot(es), d’autant qu’il maîtrise son sujet. La qualité du dessin confine au sublime, et le casting de voix fait des merveilles, aussi bien en VF (Clovis Cornillac, Kad Merad, Marion Cotillard, Sophie Marceau) qu’en V.O (Elijah Wood, Nicole Kidman, Hugo Weaving, Robin Williams, rien que çà !) Comme dans toutes les productions de ce niveau, le spectateur n’échappera pas aux métaphores en tous genres, et aux messages plus ou moins appuyés (métissage, écologie…). Exercice qui souffre toutefois de la comparaison avec d’autres dessins-animés intelligents (L’âge de glace, Souris City), tant la morale n’est que trop martelée. Simples regrets pour un divertissement qui déborde d’énergie, aux scènes d’actions proprement épatantes, où la classe devient une seconde nature, résolument chic et choc.

Par zoom-Cinema.fr le 6 décembre 2006.

Dernières réactions sur Happy Feet

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Happy Feet" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Happy Feet.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :