Accueil > J'ai tué ma mère

J'ai tué ma mère
Fiche Film

Affiche miniature du film J'ai tué ma mère Affiche du film J'ai tué ma mère
 


50 %   (169 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 15 juillet 2009

Genre : Drame.
Nationalité : Québécois

zoom Max

Hubert Minel n'aime pas sa mère. Du haut de ses 16 ans, il la jauge avec mépris, ne voit que ses pulls ringards, sa décoration kitsch et les miettes de pain qui se logent à la commissure de ses lèvres quand elle mange bruyamment. Au-delà de ces irritantes surfaces, il y a aussi la manipulation et la culpabilisation, mécanismes chers à sa génitrice. Confus par cette relation amour-haine qui l'obsède de plus en plus, Hubert vague dans les arcanes d'une adolescence à la fois marginale et typique: découvertes artistiques, expériences illicites, ouverture à l'amitié, sexe et ostracisme.

Résumé

Hubert Minel n'aime pas sa mère. Du haut de ses seize ans, il la jauge avec mépris, ne voit que ses pulls ringards, sa décoration kitsch et les miettes de pain qui se logent à la commissure de ses lèvres quand elle mange bruyamment. Au-delà de cette irritante surface, il y aussi la manipulation et la culpabilisation, mécanismes chers à sa génitrice. Confus par cette relation amour / haine qui l'obsède chaque jour de plus en plus, Hubert vague dans les arcanes d'une adolescence à la fois marginale et typique - découvertes artistiques, expériences illicites, ouverture à l'amitié, sexe et ostracisme.

Fiche Technique


Sortie en France : 15 juillet 2009
Sortie USA : Non daté
Titre français : J'ai tué ma mère
Titre original : J'ai tué ma mère
Réalisateur : Xavier Dolan. Genre : Drame.
Durée : 01h40
Nationalité : Québécois
Produit en : 2007
Distributeur : Rezo Films
Programmé dans : 0 cinémas en France

Dernières réactions sur J'ai tué ma mère

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "J'ai tué ma mère" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu J'ai tué ma mère.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :