Accueil > Kill me please

Kill me please
Fiche Film

Affiche miniature du film Kill me please Affiche du film Kill me please
 


52 %   (53 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 3 novembre 2010

Genre : Comédie.
Nationalité : Belge

zoom Max

Dans la montagne, au coeur d'une forêt, la clinique Dignitas, dirigée par l'impeccable docteur Kruger, offre à ses patients le suicide médical assisté. Très vite, la mort "idéale" prend des allures de cauchemar...

Résumé

Le docteur Kruger est un pionnier décidé à faire entrer le suicide dans la modernité. Sa clinique reçoit une subvention gouvernementale afin que le suicide ne soit plus une tragédie, mais un acte médical assisté. Son rêve est de trouver un cadre thérapeutique à l'intérieur duquel la médecine parvient à dominer cette pulsion de destruction que les désespérés, ou les malades, veulent exercer contre eux-mêmes. Chaque jour, le docteur Kruger reçoit ses malades et les écoute.

Tour à tour, les patients défilent dans son bureau et examinent avec lui les motifs qui justifient - ou non - leur suicide à venir. Lorsque la décision est prise, chacun a le droit de voir exercer un dernier souhait : déjeuner spécial, vin d'excellence, lubie personnelle.

Le docteur Kruger est un humaniste qui cherche à rendre la mort des autres plus douce. Mais dans la montagne isolée où il a décidé de bâtir son rêve de « suicide idéal », quelque chose vient lui rappeler que personne ne contrôle la pulsion de mort : la mort elle-même.

Fiche Technique


Sortie en France : 3 novembre 2010
Sortie USA : Non daté
Titre français : Kill me please
Titre original : Kill me please
Réalisateur : Olias Barco. Genre : Comédie.
Durée : 01h35
Nationalité : Belge
Produit en : 2009
Distributeur : Le pacte

Dernières réactions sur Kill me please

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Kill me please" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Kill me please.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :