Accueil > La ferme en folie > Secrets de tournage

La ferme en folie
Secrets de tournage

Affiche miniature du film La ferme en folie Affiche du film La ferme en folie
 


50 %   (48 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 21 février 2007

Genre : Action.
Nationalité : Américain

Secret de tournage du film La ferme en folie

Nouvelle incursion dans le registre du dessin-animé pour Laurent Gerra…

Laurent Gerra double la plupart des voix de La ferme en folie, aux côtés de Pascal Sellem (Mister caméra cachée)
Il avait déjà officié quelques mois auparavant aux côtés de Jenifer et Clovis Cornillac dans Nos voisins les hommes / Over the Edge
Il faut dire que l’humoriste entretient un rapport privilégié avec le monde des enfants et plus particulièrement la BD.
L’imitateur a en effet signé le scénario de Lucky Luke, avec Achdé. A ce titre, il sera l’invité d’honneur du festival Festi BD à Moulins en 2007.

200 artistes mobilisés pendant quatre ans pour La ferme en folie

La Ferme En Folie demeure réalisée par Steve Oedekerk  (Bruce Tout-puissant, Jimmy Neutron, un Garçon Génial, Professeur Foldingue, Ace Ventura En Afrique). La Ferme En Folie a mobilisé pendant quatre ans plus de 200 artistes au sein des Studios Omation d’Oedekerk. Dans ce complexe high-tech, basé à San Clemente, les moyens les plus avancés ont été mis en œuvre au service d’une animation 3D haut de gamme d’une qualité inédite.

Un film d’animation 3D démarre, à peu de choses près, comme un film 2D "traditionnel" : par des croquis de personnages et des storyboards dessinés à la main. Le storyboard est ensuite filmé et synchronisé avec les voix préenregistrées des comédiens pour donner aux animateurs une idée sommaire du déroulement de chaque séquence.

Des problèmes techniques pour dessiner les vaches

La création de ces personnages a posé des problèmes techniques inhabituels, ne serait-ce que parce que les quadrupèdes marchent rarement comme de simples bipèdes. "Comment faire évoluer nos vaches sur deux pattes ?», se demande Andrews. «Impossible de les faire marcher sur les talons, puisque ceux-ci prennent le tiers de la hauteur de la patte. Il fallait donc les faire se dresser «sur la pointe des pieds.
Restituer visuellement la pesanteur de ces bovins fut aussi un problème. On peut se permettre certaines fantaisies dans une comédie animée et tricher avec la réalité et les lois de la physique, mais en prenant moult précautions

"Otis nous a demandé pas mal d’efforts, ajoute Andrews, car chaque détail comptait, du contour de son ventre à ses narines et à son pelage.»

Et Dimitri Joannides, chef du département Développement : "nous avons expérimenté trente à quarante versions de sa robe, en changeant à chaque fois le nombre et/ou l’emplacement des taches. Même effort pour Daisy, dont nous avons fait de nombreuses versions avant d’aboutir à la plus évidente.

J’ai su que les créateurs de Star Wars avaient dessiné trente à quarante versions de Yoda. Nous les avons égalés avec le personnage de Wild Mike. Steve savait très précisément ce qu’il voulait et m’avait fourni de petits dessins que j’ai tous gardés. Mais, avant d’arriver au résultat final, il a fallu définir quantité de paramètres : son corps, sa peau, son look amphibien, son pelage. Ce qu’on découvre à l’écran est délirant à souhait"


Plus de 180 personnages pour La ferme en folie

Oedekerk voulait que sa ferme soit abondamment peuplée, ce qui a amené les dessinateurs à créer quelque 180 personnages.

David Andrews : "On voit rarement un ou deux animaux seuls dans un plan. La plupart du temps, ils sont entourés d’amis et de comparses qui interagissent avec eux. Dans les grandes scènes de fiesta, presque tous ces personnages hétéroclites à souhait se côtoient dans le champ, avec les problèmes de continuité formelle et esthétique qui en découlent."
 
La mise en place des éclairages est la dernière étape, cruciale, de ce long processus, car l’ambiance de la scène, la valorisation de tel ou tel personnage au détour d’un plan sont tous du ressort de l’éclairagiste.

Une musique soignée pour la B.O de La ferme en folie


La BO de La Ferme En Folie comprend la partition de John Debney ainsi que les nombreuses chansons sélectionnées par  Steve Oedekerk dès le début de la production. "D’Aerosmith à Peter Gabriel en passant par les North Mississippi All-Stars, c’est une musique festive et éclectique qui vous met totalement dans l’ambiance", se félicite le producteur exécutif Aaron Parry.

La ferme en folie sort le 21 février en pleines vacances scolaires. Seuls concurrents sérieux pour le dessin-animé, en cette période de congés : Le petit monde de Charlotte / Charlotte’s Web et surtout Taxi 4 de Gérard Krawzcyk, qui a séduit près de 2 million de spectateurs en une semaine !

H.T

Par zoom-Cinema.fr le 21 février 2007.

Dernières réactions sur La ferme en folie

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "La ferme en folie" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu La ferme en folie.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :