Accueil > Le journal de Bridget Jones > Secrets de tournage

Le journal de Bridget Jones
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Le journal de Bridget Jones Affiche du film Le journal de Bridget Jones
 


51 %   (118 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 10 octobre 2001

Genre : Comédie.
Nationalité : Britannique

Secret de tournage du film Le journal de Bridget Jones

Secret de tournage du film Le journal de Bridget Jones

Le tournage


Le tournage du "Journal de Bridget Jones" a débuté le mardi 16 mai 2000, à Londres. L'équipe a passé six semaines dans Londres et ses alentours, tournant en extérieurs, notamment au Globe Tavern de Borough. Le South East London représentait la façade de la maison de Bridget Jones.La décoratrice Gemma Jackson et le directeur de repérage Adam Richards ont trouvé une rue typée qui reflétait la personnalité de Bridget. Gemma a transformé les façades de boutiques existantes pour donner naissance à un "Frangipani", une société de taxis etc...

Des décors plus vrais que nature

Le restaurant grec où se disputent Mark et Daniel a été créer de toutes pièces, et il paraissait si réaliste que beaucoup de passant s'arrêtaient pour tenter d'y déjeuner !
Parmi les autres extérieurs londoniens, on peut citer la Cantina, où Bridget et Daniel ont leurs premiers rendez-vous: les Royal Court of Justice, pour la scène où Bridget tente de décrocher une interview; la gare de St-Pancras et Tower Bridge et d'autres lieux publics qui ont posé d'effroyables casse-têtes logistiques à l'équipe. Ou encore un magnifique loft surplombant la Tamise et le Tower Bridge, qui est devenu l'appartement de Daniel. Fidèle au livre, le film raconte un an de la vie de Bridget d'un Noël à l'autre. Pour montrer le changement des saisons, certains décors ont été recouverts de neige: ce fut le cas en plein été de Snowshill. Un petit village de Worcesterchire où l'équipe tourna pendant quatre jours, notamment l'arrivée de Bridget chez ses parents pour la soirée du Nouvel An.

Après six semaines en extérieurs, l'équipe s'est installée aux studios de Shepperton pour les intérieurs: l'appartement de Bridget et son bureau. Bridget habite un intérieur qui évoque un peu l'atmosphère de Breakfast at Tiffany's, avec un look rétro années 50 et des tons pastels. Etagères remplies de livres, murs ornés de souvenirs de vacances et de photos d'amis, l'appartement s'est rempli de la vie de Bridget et de compagnons qu'elle semble avoir du mal à quitter (un ours Paddington, un Rubik's cube...).  Gemma et son équipe ont ensuite construit le bureau de Bridget, un grand espace ouvert sur plusieurs niveaux, avec un escalier tournant descendant de la réception au corps principal.  Des centaines de livres ont été prêtés par les éditions Macmillan, ainsi que du matériel informatique installé par Apple et Microsoft pour montrer la ruche qu'est une maison d'édition. Le tournage s'est finalement achevé le 8 août 2000.

Renée Zellweger a pris dix kilos pour le rôle

Renée Zellweger a pris dix kilos, travaillé son accent et réalisé un stage incognito chez un éditeur  Le succès du film dépendait étroitement de la performance de l'actrice qui allait interpréter Bridget Jones, de sa capacité à incarner ce personnage auquel tant de femmes s'étaient identifiées. L'annonce faite par Working Title du choix de l'actrice texane v a provoqué une petite polémique en Grande-Bretagne. Heureusement, les producteurs étaient surs de leur choix. Après deux ans de recherche la production a rencontré beaucoup de candidates évidentes et d'inconnues pleines d'espoir ? Renée Zellweger s'installa à Londres en mars 2000 pour travailler avec LA spécialiste des accents Barbara Berkery. Cette dernière avait déjà transformé Gwyneth Paltrow en anglaise pure souche pour " Pile ou face " et "Shaekespeare in love". Le travail quotidien incluait des exercices pour apprendre les sons et les rythmes du langage. Les deux femmes ont passé beaucoup de temps ensemble afin que Renée s'habitue à utiliser sa nouvelle voix et prenne confiance en elle. Résultat : un accent anglais sans défaut. Phase suivante: l'immersion totale dans le rôle. A cet effet la production a trouvé à Renée Zellweger un petit travail incognito sous le nom de Bridget Cavendish comme stagiaire au département publicité de l'éditeur Picador à Londres. Pendant une quinzaine de jours l'actrice de "Fou d'Irène" a répondu au téléphone, fait des photocopies et préparé le café. Personne n'a soupçonné sa véritable identité. Renée Zellweger a également travaillé dur pour se transformer physiquement, prenant du poids pour devenir Bridget, l'obsédée des régimes.L'actrice a arrêté la gymnastique quotidienne et entamé un régime spécial "junk food" à base de pizzas, de milk-shake et de glace. Un menu riche en calories ! Pour parfaire la transformation elle s'est appuyée sur les talents du décorateur-maquilleur Graham Johnston et de la costumière Rachael Fleming.

 

Par zoom-Cinema.fr le 10 octobre 2001.

Dernières réactions sur Le journal de Bridget Jones

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Le journal de Bridget Jones" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Le journal de Bridget Jones.

Ce film a 1 commentaire.


       Email

Votre réaction :