Les Aventures de Tintin : Le secret de la Licorne
Critique du film

Affiche miniature du film Les Aventures de Tintin : Le secret de la Licorne Affiche du film Les Aventures de Tintin : Le secret de la Licorne
 


58 %   (169 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 26 octobre 2011

Genres : Action, Aventure.
Nationalité : Américain

Tintin et le secret de la réussite (9 / 10)

Spielberg en rêvait depuis des années, adapter la BD d'Hergé, il l'a fait et le résultat ne peut t'être qu'applaudit !

Faire un film pour faire un film, Spielberg en a, à la pelle, un dossier long comme le bras, mais avec son Tintin et le secret de la licorne, il marque un tournant en utilisant pour la première fois la performance-capture. Tintin par Hergé, voyez un jeune homme, un peu enfantin au physique frêle, avec une soif de connaissance insatiable. Tintin par Spielberg est exactement le même mais en 3D. Le thème juvénilo-enfantin qui s'émerveille (E.T, A.I, Hook) effectivement tout est présent pour plaire à Steven. Hergé peut être fier, son personnage n'est absolument pas dénaturé, bien au contraire, d'ailleurs son croquis pendant les puces est fabuleux !

Du générique de début (Arrête-moi si tu peux) à celui de fin, des clins d'oeil (Les dents de la mer, Indiana Jones), des allusions, des virages alambiqués qui rappellent qu'il faut avoir les yeux grands ouverts pour tout apercevoir, tout comprendre. Attention aux vitres, miroirs, glaces, tout est là pour refléter le passé !

Tout va vite, très vite, on s'accroche pour suivre le rythme infernal du film, qui certes prend ses aises dans l'adaptation des trois BD - Le crabe aux pinces d'or, le Secret de la Licorne et le Trésor de Rackham le rouge - mais qu'importe, le mélange des trois est réussi, on croirait presque une histoire à lui seul.

La performance-capture nous permet de découvrir le héros de notre enfance en 3D donc, Jamie Bell derrière bouge exactement comme le héros des dessins-animés, Hadock alias Andy Serkis, grand habitué de la technologie, est tout simplement invisible derrière son personnage. Seul les Dupond/t nous laissent un peu sur notre faim, surtout lorsqu'on sait que c'est le duo Nick Frost/ Simon Pegg !

Euphorisant, pétaradant, sidérant, bourré d'humour à sourire du début jusqu'à la fin du film, si Spielberg se sentait bridé avec les anciennes technologies, il vient de trouver chaussure à son pied pour de nouvelles aventures !

Par E.D le 16 mars 2012.

Dernières réactions sur Les Aventures de Tintin : Le secret de la Licorne

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Les Aventures de Tintin : Le secret de la Licorne" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Les Aventures de Tintin : Le secret de la Licorne.

Ce film a 2 commentaires.


       Email

Votre réaction :