Accueil > Sunshine > Critique

Sunshine
Critique du film

Affiche miniature du film Sunshine Affiche du film Sunshine
 


55 %   (56 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 11 avril 2007

Genre : Science-Fiction.
Nationalité : Britannique

Critique du film Sunshine (7 / 10)

PLEIN SOLEIL


A la lecture du script de Sunshine on pouvait craindre le pire… C’était sans compter sur le cinéaste en charge du projet : Danny Boyle, déjà à l’origine des marquants Trainspotting et 28 jours plus tard. Là où Michael Bay (Pearl Harbor) aurait délivré une simple production aux effets bruyants et m’as-tu vu, voir patriotiques, le réalisateur anglais apporte tout son savoir-faire et sa culture cinématographique. Convoquant au passage des références en leur domaine : Solaris, 2001, l’Odyssée de l’espace de Stanley Kubrick ou encore Alien. Bien loin cependant de plagier les chef-d’œuvres précitées, Danny Boyle tente par tous les moyens de s’affranchir de ses prestigieux pairs, en creusant le sillon des thèmes récurrents de sa filmographie. A savoir la vie difficile en communauté et les tensions qui en découlent. Une version de l’humanité toujours aussi sombre.

Evitant toute lourde artillerie façon Armageddon, le réalisateur sait allier spectaculaire et réflexion en s’appuyant toutefois sur les dernières technologies et des idées de mise en scène astucieuse (la vue à l’intérieur du casque du cosmonaute). Sunshine, un film foncièrement intelligent et bien rythmé. Enthousiasmant autant sur le fond que sur la forme (les inventions d’outils, pour un impact visuel optimum).

Par zoom-Cinema.fr le 11 avril 2007.

Dernières réactions sur Sunshine

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Sunshine" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Sunshine.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :