Twilight - Chapitre 1 : Fascination
Critique du film

Affiche miniature du film Twilight - Chapitre 1 : Fascination Affiche du film Twilight - Chapitre 1 : Fascination
 


62 %   (265 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 7 janvier 2009

Genres : Fantastique, Romance.
Nationalité : Américain

LE livre - LA réalisatrice (6 / 10)

Un livre qui bénéficie d'une grande fanfare littéraire et un petit film à la clé - mais un film qui va cependant changer la donne : ce qui n'était au départ qu'une petite franchise prend considérablement de l'ampleur grâce au penchant de la réalisatrice pour les histoires de teenager.

Catherine Hardwicke, c'est LA réalisatrice des ados. On sait depuis un moment qu'elle détient le secret pour parler aux jeunes. Elle les connait, a bien compris de quoi était fait leur monde et ce qui le régissait. Que ce soit pour  Thirteen ou Dogtown, elle avait affaire à des adolescents et à leurs histoires, leur vie, leur évolution. Il est donc assez judicieux de l'employer pour adapter LE livre qui ravive l'envie de lecture chez les jeunes après Harry Potter, j'ai nommé : Twilight ! !

Ce « chapitre » premier, intitulé Fascination porte bien son nom, puisqu'il est question de Bella qui découvre (et se fascine pour) un bel apollon new age Edward Cullen (Robert Pattinson). Au long du livre, l'auteure Stephenie Meyer parvient avec brio à retranscrire les sentiments que peut éprouver la jeune fille face à ce monstre de beauté avec une subtilité et une description très nette. Dans le film, c'est Kristen Stewart (Into the Wild) qui nous emmène sur ce terrain. Naturelle dans son jeu, cette jeune comédienne devient littéralement Bella, le personnage papier. A ses côtés, Mister Pattinson ; Le Cédric Diggory d'Harry Potter et la coupe de feu a bien grandi, s'est mis du gel dans les cheveux et hop ! Il est devenu le vampire au teint livide et à l'haleine loin d'être fétide (selon le livre...). Le reste du casting passe assez inaperçu.

Des effets-spéciaux gentils qui peuvent faire sourire au départ, une histoire d'amour impossible (mais pas tant que ça) ; tout ça sur fond d'histoire vampirique moderne. Ajoutez-y une BO qui se combine avec succès aux scènes : c'est jackpot pour l'adaptation.

Catherine Hardwicke a un réel talent pour filmer les jeunes gens et continue de nous le prouver avec cet opus.

Par Tiffany le 4 août 2009.

Critique du film Twilight - Chapitre 1 : Fascination (6 / 10)

LES MORSURES DE l'AUBE

Comment expliquer le succès du phénomène Twilight ? La recette est toute simple : prenez une dose d'amour et une union impossible - pour attirer le public féminin. Saupoudrez d'action et de course-poursuite, voir de fantastique et de surnaturel - pour séduire le public masculin. Un concept simple, que la réalisatrice reproduit avec fidélité à l'écran. La cinéaste propose d'une mise en scène sage, mais qui fait la part belle aux paysages naturels. Comme la saga Harry Potter à ses débuts, la production a parié sur des acteurs inconnus. Kristen Stewart et Robert Pattinson restent convaincants et entrent parfaitement dans la peau de leurs personnages. On espère qu'il gagneront en finesse de jeu et épaisseur dans les prochains épisodes. Dommage également que les dialogues creux et ridicules ("Tu es sûr de vouloir franchir ce pas? ", "Nous sommes une famille maintenant") viennent atténuer notre plaisir, comparé à d'autres scènes plus réussies (le match de baseball). Un premier opus relativement bien ficelé qui devrait satisfaire les fans.

Par zoom-Cinema.fr le 7 janvier 2009.

Dernières réactions sur Twilight - Chapitre 1 : Fascination

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Twilight - Chapitre 1 : Fascination" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Twilight - Chapitre 1 : Fascination.

Ce film a 10 commentaires.


       Email

Votre réaction :