Accueil > Artus De Penguern
 Artus De Penguern

Artus De Penguern

Nom : De Penguern
Prénom : Artus
Date de naissance : 13 mars 1957
Âge : 62 ans
Nationalité : Français



L'actualité récente de Artus De Penguern

Valérie Lemercier, une femme raciste

Valérie Lemercier, une femme raciste
Le 17 janvier 2008 à 10h50





Biographie

Artus de Penguern est né le le 13 mars 1957. Familier du petit comme du grand écran depuis le début des années 80, c'est néanmoins sur les planches, en tant qu'auteur et interprète de one-man-shows comiques, qu'il se fait connaître. On peut applaudir sa tête de Droopy persécuté dans Comme une légère angoisse en 1992 et Artus de Penguern est au Café de la Gare et il est content en 1994, un spectacle repris au Splendid un an plus tard. Scénariste, il coadapte Des nouvelles du Bon Dieu avec Didier Le Pêcheur en 1995 et écrit avec Nick Quinn le court Love, Love, Love.


Très présent au cinéma, ce n'est pourtant que par le biais de deuxièmes, voire troisièmes rôles, qu'il sait pourtant faire exister en trois plans. Ainsi un inspecteur dans Police ou un serveur dans Frantic. A partir du début des années 90, il apparaît de plus en plus souvent sur petit écran, notamment dans la série Les bœuf-carottes et dans quelques téléfilms (Salut l'angoisse, Les vacances de l'inspecteur Lester)... Mais outre que ses rôles commencent enfin à prendre en consistance (il est l'associé peu sympathique de Bernard Giraudeau dans Une affaire de goût, et Hipolito, l'écrivain raté du Fabuleux destin d'Amélie Poulain), Artus de Penguern commence à réaliser des courts métrages à partir de 1995, généralement des comédies explosives bourrées d'humour, fonctionnant sur le principe de la chute. Le homard était présenté en première partie du Ridicule de Patrice Leconte ; Un bel après-midi d'été commençait comme une chouette après-midi campagnarde pour se terminer dans un bain de sang ; quant à La polyclinique de l'amour, sans doute son court le plus connu, il s'agissait d'une parodie géniale des soap-operas se déroulant dans des hôpitaux. Avec Grégoire Moulin contre l'humanité, Artus de Penguern réalise deux rêves : réaliser son premier long métrage et obtenir le premier rôle d'un film ! En 2008, il partcipe à l'aventure Fool Moon, aux côtés notamment de Bruno Salomone.

Les films réalisés :


Filmographie sélective :