Accueil > Giuseppe Tornatore
 Giuseppe Tornatore

Giuseppe Tornatore

Nom : Tornatore
Prénom : Giuseppe
Date de naissance : 27 mai 1956
Âge : 63 ans
Nationalité : Italien



L'actualité récente de Giuseppe Tornatore




Biographie

Né le 27 mai 1956 à Bagheria, une petite ville des environs de Palerme, en Sicile, Giuseppe Tornatore affirme très vite son goût prononcé pour la photographie en remportant de nombreuses compétitions nationales dès son plus jeune âge. Relativement précoce, il met en scène ses deux premiers spectacles, "Bella vita" de Pirandello et "L'arte della commedia" d'Eduardo de Filippo, et tourne son premier court métrage, Il caretto, à l'âge de 16 ans.

Quelques années après, remarqué par la RAI, il signe plusieurs téléfilms dont "Portrait of a Thief" et "Meeting with Francesco Rosi". En 1982, il remporte la Prix du Meilleur documentaire au Festival du Film de Salerno pour "Ethnic Minorities in Sicily". A la tête de la CLTC (une coopérative de réalisation cinéma) de 1978 à 1985, il produit Cent jours à Palerme de Giuseppe Ferrara et fait la connaissance de Goffredo Ferrara, le producteur de son premier long métrage, Il camorrista, grâce auquel il remporte un Nastro d'Argento (sorte de Golden Globe italien.

Encouragé par l'un des producteurs de Federico Fellini, Tornatore réalise son deuxième film en 1989, Cinéma Paradiso, la tendre épopée d'un projectionniste de province, pendant les années 60, qui le fera enfin connaître du grand public et le propulsera sur le devant de la scène internationale en remportant le Prix spéciale du jury à Cannes, le Golden Globe et l'Oscar du Meilleur film étranger.

Pour son troisième long métrage, il se tourne vers un road movie mâtiné de comédie douce-amère : Ils vont tous bien met en scène un Marcello Mastroianni vieillissant qui part visiter ses enfants, tous dispersés en Italie. En 1991, après une année consacrée au Philip Morris Cinema Project, il revient à la mise en scène pour Cane Blu, un des sketches du film Le dimanche de préférence. La même année, il fonde avec Francesco Tornatore, son frère aîné, Sciarlo, sa société de production. Une pure formalité, son quatrième film, huis-clos entre un écrivain soupçonné de meurtre et un commissaire de police féru de littérature (Depardieu et Polanski), réalisé en 1994, est sélectionné pour le Festival de Cannes. Un an plus tard, le réalisateur revient à son amour de la magie du cinéma avec Marchand de rêves,  qui lui vaut le Grand Prix du Jury au Festival de Venise ainsi qu'une nomination pour l'Oscar du Meilleur film étranger.

Reconnu par ses pairs et ses concitoyens, Tornatore est nommé Comendator de la république italienne pour sa contribution au 7e Art en 1998.

Par la suite Giuseppe Tornatore dirige à plusieurs reprises Monica Bellucci dans Malèna ou encore Baaria, qui suit les rêves et trajectoires de différents personnages dans un petit village sicilien...

Les films réalisés :