Accueil > Michael Haneke
 Michael Haneke

Michael Haneke

Nom : Haneke
Prénom : Michael
Date de naissance : 23 mars 1942
Âge : 77 ans
Nationalité : Autrichien



L'actualité récente de Michael Haneke

Les nominations pour les Oscars 2013

Les nominations pour les Oscars 2013
Le 10 janvier 2013 à 18h09


Cannes 2012 : le palmarès

Cannes 2012 : le palmarès
Le 27 mai 2012 à 20h17




Biographie

Michael Haneke est né le 23 mars 1942 à Munich. Ce dernier a passé son enfance en Autriche. Etudiant en philosophie, psychologie et en art dramatique à l'université de Vienne, il devient metteur en scène pour la Südwestfunk Theater Company entre 1967 et 1970, tout en écrivant divers scénarios pour la télévision allemande. A partir de 1970, il devient réalisateur et scénariste indépendant, travaillant surtout, dans un premier temps, pour la télévision, avec des téléfilms tels que "After Liverpool" (1974), "Sperrmüll" (1975), "Drei Wege zum See" (1976, d'après un roman de Ingeborg Bachman), "Lemminge" (1979, ambitieux téléfilm d'une durée de quatre heures et consacré aux jeunes nés dans les années 50), "Variation" (1982), "Wer war Edgar Allan ?" (1984) et "Fraulein" (1985).

Marqué par la violence latente de la société contemporaine, Michael Haneke développe une mise en scène qui se caractérise par un style glacial, clinique, faisant d'autant ressortir la déshumanisation progressive engendrée par l'avancée technologique.

Dans Le septième continent, son premier film réalisé pour le cinéma, une famille entière marche vers un suicide inexpliquable. Benny's Video, qui le révèle à Cannes en 1992, décrit le meurtre, de sang-froid et sans motif, d'une jeune fille par un adolescent fasciné par la mort d'un cochon vue et revu au magnétoscope. Deuxième volet d'une trilogie consacrée aux apparences arbitraires de la violence et de la mort, celle-ci sera complétée en 1994 par 71 fragments d'une chronologie du hasard, découpage stylistique minutieux des coïncidences menant à un attentat. Parfois scénariste pour les autres (Der Kopf der Mauren, tourné par Paulus Manker en 1994), Michael Haneke met en scène un nouveau téléfilm en 1996, "Der Schloss", d'après le roman homonyme de Franz Kafka, dont l'univers absurde n'est pas sans rappeler certains échos de l'œuvre du cinéaste.

Michael Haneke fera beaucoup parler de lui au Festival de Cannes 1997 avec la présentation de son quatrième film, Funny games, très éprouvant voyage dans l'horreur et la torture latentes, feutrées, mais aussi réflexion frappante sur la représentation de la violence au cinéma. Avec Code inconnu, Michael Haneke s'interroge sur les flux migratoires entre l'Europe de l'Est et l'Europe de l'Ouest, et tourne par la même occasion son premier film hors des frontières autrichiennes.

Michael Haneke présente ensuite La pianiste, confrontation psychologique tendue entre Isabelle Huppert et Benoît Magimel, tous deux glorieux lauréats du Prix d'interprétation au dernier Festival de Cannes, où le film a été présenté en compétition. Grand habitué de la Croisette où il a présenté tous ces films (excepté le remake Funny Games U.S), il rencontre un joli succès public avec Cahé avant d'obtenir en 2009 la palme d'or pour Le ruban blanc.

Les films réalisés :