Accueil > Pedro Almodovar
 Pedro Almodovar

Pedro Almodovar

Nom : Almodovar
Prénom : Pedro
Date de naissance : 24 septembre 1949
Âge : 69 ans
Nationalité : Espagnol



L'actualité récente de Pedro Almodovar

Biographie

Pedro Almodovar est né le 24 septembre 1949 à Calzada de Calatrava, dans la province de Ciudad Real. Naissance de . A l'âge de 8 ans, il émigre avec sa famille en Estrémadure. Il étudie jusqu'au baccalauréat avec les pères salésiens et franciscains, qu'il n'apprécie pas trop. Sa mauvaise éducation religieuse ne lui apprendra en fait qu'à perdre sa foi en Dieu. C'est à cette période, à Caceres, qu'il commence à aller au cinéma de manière quasi obsessive.

A 16 ans, il s'installe à Madrid, seul et sans argent, mais avec un projet très concret : étudier le cinéma et en faire. Impossible néanmoins de s'inscrire à l'Ecole Officielle du Cinéma, Franco venant de la fermer. Pedro Almodovar se contentera dès lors de vivre sa vie. Nous sommes alors à la fin des années 60 et, malgré la dictature, Madrid représente, pour un adolescent de province, la ville de la culture et de la liberté. Pedro Almodovar fait alors toutes sortes de petits boulots, mais ne réussira à se payer sa première caméra super-huit que lorsqu'il décrochera son premier job "sérieux" à la Compagnie Nationale Espagnole du Téléphone. Il y passera douze ans en tant qu'auxiliaire administratif. Des années durant lesquelles il sera en contact direct avec la classe moyenne espagnole au début de la société de consommation.

Ses drames, ses misères. Le soir, Pedro écrit, aime, fait du théâtre avec Los Goliardos (Les débauchés), tourne des films en super-huit, dont certaisn relativement peu recommandables aux jeunes filles de bonne famille. Il collabore à diverses revues underground, écrit des récits, fait partie d'un groupe de punk-rock parodique, Almodovar y McNamara. La sortie de son premier "vrai" film, Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier (dont le tournage a pris plus d'un an et demi) coïncide avec le début de la démocratie, relayée par un mouvement culturel qui fera long feu, la célèbre Movida. A partir de ce moment-là, Almodovar tourne relativement régulièrement, son cercle de fans s'élargissant progressivement jusqu'à finir par dépasser les frontières au moment de Matador, qui révèle également Antonio Banderas, déjà présent dans l'écurie Almodovar depuis Labyrinthe des passions.

Mais le film qui fait littéralement exploser Pedro Almodovar sur la scène mondiale sera Femmes au bord de la crise de nerfs, avec Carmen Maura et Rossy De Palma, dès lors propulsées stars du cinéma espagnol. Baroque, kitsch, parodique, sensuel et terriblement romantique, tout a été dit sur le cinéma de Pedro Almodovar, qui, l'âge aidant, commence seulement à se calmer... Ainsi, après les fantasmes de Talons aiguilles et les délires visuels de Kika, dans lequel Victoria Abril incarnait une présentatrice de télévision d'un genre radicalement nouveau, La fleur de mon secret était plus introspectif, plus tendre et visuellement moins exubérant...

En chair et en os marque un tournant dans la carrière de Pedro Almodovar. Le cinéaste trouve en Pénélope Cruz une nouvelle muse, qu'il ne cessera de diriger à de multiples reprises : Tout sur ma mère, Volver, Les étreintes brisées. Tous ces long-métrages ont été sélectionnés au festival de Cannes.

Les films réalisés :