Angles d'attaque
Critique du film

Affiche miniature du film Angles d'attaque Affiche du film Angles d'attaque
 


50 %   (76 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 19 mars 2008

Genre : Policier.
Nationalité : Américain

Patriotisme et angles morts. (2 / 10)

Vantage point propose au spectateur différents parcours de lectures d'un même évènement pour principale innovation. Tentant vainement de jouer sur son effet stylistique, le film ne fait que se donner des airs de technotriller moderne et post-11 septembre qui ne demeurent crédibles que dans son affiche. Une fois lancé, force est de constater qu'il ne demeure qu'un gros épisode de série TV un peu long.

De faux mystères sont placés ci et là durant les reconstitutions pour attirer la curiosité et forcer à voir le point de vue suivant, maisle tout est cousu de fils blancs et ce puzzle ne contient aucun réel rebondissement. "Tout ça pour ça" se dit le spectateur désabusé en sortant de la séance. Angles d'attaque est l'un de ces mauvais films crâneurs dans son visuel et qui ne fait qu'agacer un peu plus au fil des séquences. Ultra-patriotique en essayant de ne pas en avoir l'air, le film transforme la réalité sans oser s'affirmer (il se veut dans l'ère actuelle mais déforme tout personnage réel pour éviter une critique de George Bush, le transformant même en brave type, sans compter son garde du corps fidèle et dévoué. Après un flashback que l'on se coltine en boucle, et plus difficilement à chaque replay,  s'ensuit une classique poursuite dans les rues de la ville pour rattraper le fait d'avoir tanné le spectateur à vivre plusieurs fois les mêmes scènes pour rien (un peu contradictoire quand c'est l'idée première du film non ?) ...

Attentat contre le président des Etats-Unis, poursuites en voitures déjà vues mille fois, agents de sécurité aux mâchoires serrées et débordés par la situation, le tout servi en rembobinant la même scène vue par les différents protagonistes, mais les méchants perdent, les gentils gagnent, tout finit bien. Angles d'attaque est un film ultra-paresseux, proposant une idée originale et se reposant sur cette "innovation" pour ne rien proposer de travaillé en son sein. C'est visuellement épileptique, tentant de coller à la tendance, sans réussir autre chose que de passer pour  une mauvaise repompe de la trilogie Bourne, qui a, elle au moins, le mérite de proposer de bonnes adaptations. Un mauvais film sans aucun sens, tout juste propre à exciter la paranoïa anti-terroriste ,et à conforter la frange paranoïaque de l'Amérique dans ses convictions xénophobes simplistes.

Par Laurent B. le 30 avril 2010.

L'histoire sans fin (5 / 10)

Le film Angles d'attaque, 1h30, tourne essentiellement autour d'une scène de quelques minutes : l'assassinat du président des États-Unis (joué par William Hurt) lors d'un discours à Salamanque, en Espagne. Les caméras du monde entier ont filmé l'évènement, ainsi que celle d'un touriste un peu ahuri (Forest Whitaker). Le garde du corps personnel du président (Dennis Quaid) va alors chercher à travers les images de découvrir les coupables. Le film va rembobiner cette scène plusieurs fois pour la faire revivre aux spectateurs avec les visions des différents protagonistes. Le concept n'est pas bête, il est cependant utilisé à outrance, ce qui peut vite ennuyer le public. Au delà de cet effet cinématographique qu'on croyait désuet, Angles d'attaque reste un film d'action bien rythmé, avec des acteurs inspirés et des cascades bluffantes.

Par Alexis A. le 12 octobre 2009.

Dernières réactions sur Angles d'attaque

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Angles d'attaque" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Angles d'attaque.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :