Accueil > Baby Blues > Secrets de tournage

Baby Blues
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Baby Blues Affiche du film Baby Blues
 


50 %   (44 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 26 novembre 2008

Genre : Drame.
Nationalité : Français

Secret de tournage du film Baby Blues

Secret de tournage du film Baby Blues

Un duo inédit

Baby Blues met en scène un duo inédit : Karin Viard et Stefano Accorsi. La comédienne est connue pour ses rôles de femmes espiègles et ingénues, mais ces derniers films n'ont pas marché au box-office (Les randonneurs à Saint-Tropez).
Idem pour son partenaire Stefano Accorsi, compagnon de Laetitia Casta, dont les derniers long-métrages n'ont pas attiré le public dans les salles obscures (La jeune fille et les loups).

Le titre

Diane Bertrand, la réalisatrice, explique pourquoi elle a choisit ce titre pour son deuxième long-métrage : "nous avons détourné le terme. Le titre évoque ici l'envie et la peur d'avoir un enfant au moment où l'horloge biologique tourne. Qu'est-ce que je fais de ma vie quand j'ai quarante ans, et que je suis une femme sans enfant comblée professionnellement ? Comme dit Karin à sa psy dans le film : « J'ai le baby blues et je ne suis même pas enceinte ! » Mais ce n'est pas seulement le blues de la femme, c'est aussi celui de l'homme qui n'a pas forcément les mêmes préoccupations, et qui fait la sourde oreille. C'est là que ça se corse."

Influences

Diane Bertrand, la réalisatrice, explique qu'elles ont été ses influences pour Baby Blues : "après mon premier long métrage Un Samedi Sur La Terre, j'avais commencé à en écrire une avec Guillaume Laurant, le scénariste de Jean-Pierre Jeunet, mais cela ne s'est pas concrétisé pour des raisons de production. Ce genre de films est en réalité très difficile à réussir, faire rire et émouvoir sur des questions qui nous touchent, c'est un joli challenge. C'est vrai que je suis comme beaucoup de réalisateurs, impressionnée et admirative de Capra, Lubitsch ou Cukor, j'adore les comédies américaines des années 50 qui traitaient de sujets sociaux tout en étant glamour, mais je ne prétends en aucun cas faire la même chose, c'est impossible. Ce qui est sûr néanmoins, c'est que Baby Blues n'est pas sur le registre de la grosse comédie. Avec Bruno Japy, mon coscénariste, on s'est amusé à écrire des dialogues qui nous faisaient sourire, on voulait que ce soit gai, puis triste, puis de nouveau gai et bien rythmé. Comme la vie. Que certaines situations un peu trop pesantes puissent être désamorcées immédiatement par des situations amusantes. On a surtout voulu raconter une histoire simple, sans prétention, et qui essaye de ne pas prendre les gens pour des imbéciles."

Casting

Diane Bertrand, la réalisatrice, explique comment elle a composé son casting : "Karin Viard est une comédienne avec un éventail énorme, à la fois drôle et touchante. J'avais envie de la voir dans une belle relation amoureuse, mais je me demandais à qui l'associer. Elle a déjà eu pas mal de partenaires, elle a une forte personnalité, du répondant... J'avais du mal à trouver dans la génération des quarantenaires, un acteur qui puisse lui faire face, sans être dominé, ou vice-versa. Stefano Accorsi a le charme et la désinvolture qu'il fallait. Il a quelque chose d'extrêmement frais, il est droit, sans cynisme, et puis il est très séduisant sans se la jouer... Je l'avais vu dans plusieurs films très différents, et le fait qu'il parle français m'a décidée. Je les ai fait se rencontrer avec Karin et ça a été tout de suite évident. Ils ont tous les deux le sens du tempo, ils sont très joueurs, un vrai bonheur !"

Par zoom-Cinema.fr le 26 novembre 2008.

Dernières réactions sur Baby Blues

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Baby Blues" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Baby Blues.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :