Boulevard de la Mort - un film Grindhouse
Critique du film

Affiche miniature du film Boulevard de la Mort - un film Grindhouse Affiche du film Boulevard de la Mort - un film Grindhouse
 


53 %   (82 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 6 juin 2007

Genres : Epouvante, Fiction.
Nationalité : Américain

Critique du film Grindhouse - 1ère séance : Boulevard de la mort (6 / 10)

MORTELLE RANDONNEE


Au regard de la filmographie de Quentin Tarantino, le spectateur averti se sera guère étonné face à GrindHouse - Boulevard de la mort. Depuis ses débuts, le cinéaste affiche un goût certain pour le recyclage et les références en tous genres, de Kill Bill à Réservoirs Dogs en passant par Pulp Fiction. GrindHouse - Boulevard de la mort demeure également l’occasion pour Quentin Tarantino de renouer avec les dialogues fleuves qui ont fait sa marque de fabrique. Mais à contrario de ses précédentes oeuvres, ces échanges verbaux et en apparence anodins n’ont rien d’excitant, voir de réjouissant. Pire : ils nous plonge dans un état de léthargie. Seul les course-poursuites endiablées et les séances de lapdance viennent nous sortir de notre torpeur. Le résultat se révèle souvent jouissif, fun jubilatoire. Au final, Grindhouse : Boulevard de la mort donne un sentiment d’inachevé, malgré ses belles séances de bravoures, avec un film empesé dans sa première partie par des bavardages insupportables.

PAS D'ACCORD !

Tarantino voulait son film version série Z, il l’a, et avec tout ce que cela implique. Performances d’acteurs ne visant pas la perfection, film mal monté, conversations présentant peu d’intérêts : en somme, le mélange parfait pour la version voulue. Tout cela contribue donc à la semi réussite du réalisateur. (Pulp Fiction, Kill bill 1 et Kill bill 2, Reservoir Dogs). Car quand ces dérapages volontaires en font un "nanar", Tarantino a réussi son pari. Seulement, tout le monde n’adhère pas et décroche parfois même rapidement. Les plus férus y trouveront leur compte. Si les courses poursuites impressionnent et nous scotchent au siège, les dialogues féminins nous barbent. Le choix des bandes son est encore une fois à l’image de Tarantino, qui a fait ses preuves dans ce domaine (récompense pour la BO de Pulp Fiction). Si l’on en sort à moitié satisfait, mitigé, on ne sait guère à quoi s’attendre pour le thriller épouvante de Rodriguez, Planet terror. Rendez vous en salle le 15 Août.

Tiffany

Par zoom-Cinema.fr le 6 juin 2007.

Dernières réactions sur Boulevard de la Mort - un film Grindhouse

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Boulevard de la Mort - un film Grindhouse" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Boulevard de la Mort - un film Grindhouse.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :