Accueil > K-19, le piège des profondeurs > Secrets de tournage

K-19, le piège des profondeurs
Secrets de tournage

Affiche miniature du film K-19, le piège des profondeurs Affiche du film K-19, le piège des profondeurs
 


50 %   (40 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 18 septembre 2002

Genre : Drame.
Nationalité : Américain

Secret de tournage du film K-19, le piège des profondeurs

Secret de tournage du film K-19, le piège des profondeurs

K-19, d'après une histoire vraie

Le film est donc tiré d'une histoire vraie, celle du sous-marin russe K-19 qui, le 4 juillet 1961, fut victime d'une avarie du système de refroidissement de l'un de ses réacteurs alors qu'il se trouvait en plein océan Atlantique. Le dysfonctionnement risquait de provoquer, à terme, l'explosion du submersible et des ogives nucléaires embarquées à son bord.

Cette mésaventure ne fut d'ailleurs pas la seule de l'engin, surnommé " Hiroshima " ou encore " Faiseur de veuves " (le Widowmaker du titre original) au sein même de l'armée soviétique. En 1969, il heurta le sous-marin américain USS Gato en pleine Mer de Barents. Puis en 1972, un incendie à plus de 120 mètres de profondeur fit 28 victimes. Le K-19 fut désarmé en 1991 puis mis définitivement hors service en avril dernier. Afin de rester fidèle à l'histoire dont le film est tiré, Kathryn Bigelow s'était rendue en décembre 2000 à Saint-Petersbourg afin de rencontrer les rescapés de la mission.

Tout se passe pour le mieux, mais lorsque l'ancien équipage reçoit le scénario définitif quelques semaines plus tard, il se sent profondément choqué, estimant que le script les fait passer pour des alcooliques feignants et incompétents. Une action en justice sera entreprise mais à la vue du film, il semblerait qu'elle n'ait pas franchement abouti. Le sous-marin utilisé pour le tournage du film est un véritable submersible nucléaire russe, le U-484. Après avoir servi de 1968 à 1992, celui-ci a été acheté par une compagnie finnoise qui l'entreposa à Helsinki puis le loua à une compagnie canadienne qui en fit une attraction touristique (!) jusqu'en 1998.

Laissé depuis à l'abandon dans un port de Floride, le U-424 a été récupéré par la production de K-19 puis retapé et remis à neuf. Pour la première fois de sa carrière, Harrison Ford n'est pas seulement acteur mais aussi producteur exécutif.

Oscarisé en 1998 pour Shakespeare in Love, le scénariste Tom Stoppard s'est improvisé script doctor pour remanié quelques scènes du scénario de Christopher Kyle, mais son nom ne figure pas au générique. K-19 a été présenté en 2002 au Festival de Venise (hors compétition) ainsi qu'au Festival du Film Américain de Deauville.

Malgré l'échec du film au box office mondial, Kathryn Bigelow a pour prochain projet une autre adaptation d'un fait réel : le 4 mai 1970, date à laquelle la Garde nationale américaine tira sur des militants pacifistes opposés à la guerre du Vietnam. Titre provisoire : Final Outrage

Par zoom-Cinema.fr le 18 septembre 2002.

Dernières réactions sur K-19, le piège des profondeurs

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "K-19, le piège des profondeurs" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu K-19, le piège des profondeurs.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :