Accueil > L'Auberge rouge (2007) > Secrets de tournage

L'Auberge rouge (2007)
Secrets de tournage

Affiche miniature du film L'Auberge rouge (2007) Affiche du film L'Auberge rouge (2007)
 


50 %   (68 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 5 décembre 2007

Genre : Comédie.
Nationalité : Français

Secret de tournage du film L'Auberge rouge (2007)

Secret de tournage du film L'Auberge rouge (2007)

Remake

A peine remis du montage de Taxi 4 (plus de 4 millions d’entrées à la clé), Gérard Krawczyk s’atèle à un tout autre projet. Virage à 360 degré...: le remake de L'Auberge rouge. L’occasion pour lui de retrouver Josiane Balasko, qu’il avait dirigé deux ans plus tôt dans La vie est à nous. Un gros échec commercial. Aux côtés de l’actrice, deux autres membres du Splendid, Christian Clavier et Gérard Jugnot. Sans oublier Sylvie Joly, François-Xavier Demaison (20 h 10 pétantes) et Jean-Baptiste Maunier (Les Choristes, Hellphone). L’Auberge Rouge est le remake du film éponyme de Claude Autant-Lara sorti en 1951, lui-même s’inspirait d’un authentique et horrible fait-divers survenu en Ardèche en 1833 : Pierre et Marie Martin, deux anciens fermiers devenus propriétaires de l’Auberge de Peyrebeille, sont reconnus coupables d’avoir assassiné et détroussé des voyageurs ayant eu le malheur de venir frapper à leur porte. Ils seront guillotinés dans la cour même de leur établissement, devant une foule avoisinant les 30 000 personnes. Avant d’inspirer un film à Claude Autant-Lara et aujourd’hui à Gérard Krawczyk, l’affaire fournit à Honoré de Balzac la matière d’un roman publié en 1831, lui-même à l’origine d’un film muet réalisé par Jean Epstein en 1923 ! Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.

Unité de décor et de lieu

Unité de temps, unité de lieu : bien que régulièrement "aéré" par différentes scènes en extérieur tournées dans les paysages sauvages des Pyrénées, l’essentiel de l’action du film se déroule à l’intérieur ou aux abords de l’auberge, sur une seule nuit. Conscient de l’importance cruciale du décor, Gérard Krawczyk en a confié la fabrication au grand chef décorateur Jacques Bufnoir. C’est sur le grand plateau des studios Eclair, à Epinay, que ce dernier a bâti son auberge. "Pas juste une façade, précise Gérard Krawczyk, mais une auberge en dur où l’on a pu tourner les intérieurs en étant parfaitement à l’aise. » Bufnoir confirme : "j'’ai fait plus de 70 films mais il ne m’est pas arrivé souvent d’avoir à construire des décors aussi importants, aussi fonctionnels.»

L’Auberge rouge
devait-elle être, rouge ? "Pas forcément, explique le chef déco. Au départ, elle était d’un blanc crayeux puis j’ai eu l’idée du rouge. J’en ai parlé à Gérard mais on hésitait car le rouge, c’est casse-gueule. D’un autre côté, il me paraissait intéressant d’avoir cette tâche rouge au milieu du vert des sapins, je trouvais que cela renforçait l’aspect dramatique du lieu." Bufnoir et son équipe d’artisans ont ensuite effectué un gros travail de patine sur l’extérieur comme l’intérieur de l’auberge : le bois a été brûlé, passé à la brosse métallique, peint, décapé afin que l’endroit sente le vécu. Par ailleurs, les murs de l’auberge ont été bâtis légèrement de biais : ils ont "du pied", ce qui a pour effet d’alourdir le lieu, de le rendre plus oppressant. L’Auberge Rouge sortira sur les écrans français le 5 décembre 2007, pour les vacances de Noël. L’opération marketing début une mois avant, avec des rencontres avec les acteurs principaux, offertes par des sites internet…

Par zoom-Cinema.fr le 5 décembre 2007.

Dernières réactions sur L'Auberge rouge (2007)

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "L'Auberge rouge (2007)" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu L'Auberge rouge (2007).

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :