Accueil > L'été meurtrier

L'été meurtrier
Fiche Film

Affiche miniature du film L'été meurtrier Affiche du film L'été meurtrier
 


55 %   (105 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 11 mai 1983

Genre : Drame.
Nationalité : Français

zoom Max

Une jeune femme en quête de vengeance vient semer le trouble dans un village de l'arrière-pays provençal...

Résumé

L'action se déroule dans village du Midi, dans les années 70. Le doux Florimond, pompier bénévole surnommé "Pin-Pon", tombe amoureux d'Éliane, ou "Elle", affolante et imprévisible beauté locale. Devenue sa petite amie en titre, elle intrigue pour s'installer dans la maison familiale. Avec une obsession secrète : venger le viol de sa mère, vingt ans plus tôt, par trois inconnus, dont, soupçonne-t-elle, le défunt père de Pin-Pon.

Critique de la RÉDAC

Le succès de L'été meurtrier lors de sa sortie doit beaucoup à Isabelle Adjani. La comédienne à l'allure intello joue la carte du contre-emploi et ne ménage pas sa peine : jupes courtes, orteils vernis et permanente s'accordant aux tenues affriolantes. La star joue du constrate entre cette ... Lire la suite »

Secret de tournage du film

4 Césars et une sélection à Cannes

Scénario et interprétation sans faute L'été meurtrier fut à sa sortie un énorme succès, à la fois critique et commercial. Le long-métrage apporta la consécration à Isabelle Adjani. A ses côtés le chanteur Alain Souchon, François Cluzet mais aussi Suzanne Flon. Vingt ...

Lire la suite »

Fiche Technique


Sortie en France : 11 mai 1983
Sortie USA : Non daté
Titre français : L'été meurtrier
Titre original : L'été meurtrier
Réalisateur : Jean Becker. Genre : Drame.
Durée : 02h10
Nationalité : Français
Produit en : 1983
Distributeur : SND

Dernières réactions sur L'été meurtrier

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "L'été meurtrier" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu L'été meurtrier.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :