Le seigneur des anneaux : La communauté de l'anneau
Critique du film

Affiche miniature du film Le seigneur des anneaux : La communauté de l'anneau Affiche du film Le seigneur des anneaux : La communauté de l'anneau
 


59 %   (117 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 19 décembre 2001

Genres : Aventure, Fantastique.
Nationalité : Américain

Critique du film Le seigneur des anneaux : La communauté de l'anneau (6 / 10)

LE MEILLEUR DES FARDEAUX


Visiblement, Peter Jackson n'a pas trouvé trop lourde la tâche que lui avait confiée New Line Cinema. Le pari n'avait pourtant rien de gagné d'avance. Incroyable affaire : concurrencer Star Wars avec une trilogie adaptée de Tolkien, dont l'oeuvre phare était réputée inadaptable, et mettre sur le coup le réalisateur néo-zélandais de Bad Taste et Brain Dead. Même si Créatures Célestes et Fantômes contre fantômes sont depuis passés derrière, on se demande encore comment un tel miracle de production ait pu avoir lieu. Le résultat comble bien des attentes. Pour quiconque a lu et admiré Le seigneur des anneaux, difficile de ne pas rester estomaqué devant l'impressionnante bataille d'ouverture - prologue servie à grand renfort de trucages et effets numériques aussi magnifiques que percutants.

De fait, le véritable début du récit paraîtra presque faiblard en comparaison, le temps de se remettre. Une fois constaté le total passage à la trappe des premières péripéties relatées dans le livre, le film débute véritablement. Et c'est parti pour plus de 2 h 30 de morceaux de bravoure cinématographiques : bestiaire heroic fantasy étonnement crédible, batailles jamais "too much" (même si montées à un rythme parfois frénétique), dimension maléfique de l'anneau toujours oppressante, décors et costumes au-delà du somptueux!

Les mauvaises langues pourront trouver la musique assez proche de celle du Titanic, il faut cependant se rappeler que celle-ci évoquait elle-même des sonorités celtiques qu'on pouvait difficilement éviter ici. Alors bien sûr, les plus extrémistes adeptes de la secte Tolkien se déchaînent déjà contre le film, pointant religieusement l'absence de tel épisode ou personnage du livre, telle trahison esthétique ou thématique, ou encore la performance d'Elijah Wood qui pourtant est l'acteur rêvé pour incarner le Frodon Baggins du livre. Ceux qui ont simplement adoré l'ouvrage devraient vivre un des plus beaux jours de leur vie (ou quelque chose d'approchant) en voyant se faire et se défaire pour de vrai La Communauté de l'Anneau, car l'émotion est bien présente dans le film. Ceux qui n'en avaient pas connaissance iront peut-être se plonger dans les livres. En attendant la suite d'ici un an ! L'année 2002 nous paraît bien longue, désormais.

- L@urent C@mite -

PAS D'ACCORD !

Si le film de Peter Jackson est une véritable réussite d'un strict point de vue graphique (les paysages de Nouvelle-Zélande prennent à la gorge devant leur incroyable beauté), en revanche pour les non-initiés à l'univers de Tolkien, Le seigneur des Anneaux : la communauté de l'Anneau n'est qu'une enfilade ennuyeuse de batailles alternant avec des moments de repos avant de repartir de plus belle vers des batailles contre d'autres monstres. Bref, les fans (voir critique ci-dessus) des romans seront comblés. Quand aux autres, rien n'est moins sur...En espérant simplement que cet épisode sera similaire aux phénomènes Star Wars et Harry Potter, soit de simples actes d'exposition avant de repartir de plus belle dans un second épisode truculent...

Par zoom-Cinema.fr le 19 décembre 2001.

Dernières réactions sur Le seigneur des anneaux : La communauté de l'anneau

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Le seigneur des anneaux : La communauté de l'anneau" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Le seigneur des anneaux : La communauté de l'anneau.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :