Accueil > Les Bronzés font du ski

Les Bronzés font du ski
Fiche Film

Affiche miniature du film Les Bronzés font du ski Affiche du film Les Bronzés font du ski
 


50 %   (63 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 22 novembre 1979

Genre : Comédie.
Nationalité : Français

zoom Max

Un second épisode encore plus hilarant avec la bande du Splendid. Culte !

Résumé

Après avoir passé des vacances d'été ensembles, Bernard, Nathalie, Gigi, Jerome, Popeye, Jean-Claude et Christiane se retrouvent aux sports d'hiver. Tous ont leurs problèmes de coeur ou d'argent, mais il faut bien vivre avec. Avant de se séparer, se perdre dans la montagne leur permet de gouter aux joies de la "vraie vie" paysanne...

Critique de la RÉDAC

SPLENDID(E) !


Les Bronzés et Les Bronzés font du ski demeurent surtout et avant tout les film manifestes de l'équipe du Splendid. Un vivier de talents (Thierry Lhermitte, Michel Blanc, Josiane Balasko, Gérard Jugnot, Marie-Anne Chazel, Christian Clavier) ayant fait leurs classes chez Tsilla Chelton et qui réussirent à ... Lire la suite »

Secret de tournage du film

Les répliques cultes des Bronzés

Parmi les répliques cultes du film, une a particulièrement retenu notre attention: "ma pauvre Christiane, t'es bouleversante de connerie ...". Nous retiendrons également :

"J'ai été obligé de passer la nuit avec une femme charmante aux sanitaires"

"J'vais m'faire rapatrier par Europ Assistance ...

Lire la suite »

Fiche Technique


Sortie en France : 22 novembre 1979
Sortie USA : Non daté
Titre français : Les Bronzés font du ski
Titre original : Les Bronzés font du ski
Réalisateur : Patrice Leconte. Genre : Comédie.
Durée : 01h30
Nationalité : Français
Produit en : 1979
Distributeur : Non disponible

Dernières réactions sur Les Bronzés font du ski

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Les Bronzés font du ski" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Les Bronzés font du ski.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :