Accueil > Secret défense > Secrets de tournage

Secret défense
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Secret défense Affiche du film Secret défense
 


51 %   (64 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 10 décembre 2008

Genre : Drame.
Nationalité : Français

Secret de tournage du film Secret défense

Secret de tournage du film Secret défense

Jamais deux sans trois

Troisième film pour le réalisateur Philippe Haim, après Barracuda et le film de commande Les Dalton. Le cinéaste s'est entouré d'acteurs chevronnés (Gérard Lanvin) et de comédiens prometteurs (Nicolas Duvauchelle, Vahina Giocante). Le long-métrage sort le 10 décembre 2008, précédé d'excellentes critiques. Secret Défense est souvent comparé à Nikita de Luc Besson.

La genèse

Le réalisateur Philippe Haim explique les raisons qui l'ont poussé à réaliser Secret Défense : "parce que j’affectionne par-dessus tous les récits d’espionnage, la narration du secret, les histoires qui se déroulent dans ces infra-mondes très cinématographiques, évidemment sur un plan formel, mais surtout sur un plan humain. Dans ces métiers, les destins sont particuliers, les aventures font basculer ceux qui les vivent, comme si la chute devenait la suite logique d’une vie d’espion. Un grand nombre de films abordent ce genre, de manière souvent différente. Parmi mes préférés, je citerais : Les 3 Jours Du Condor de Sydney Pollack où la détresse du personnage principal m’interpelle vraiment, Syriana de Stephen Gaghan (auteur de Traffic), qui démontre comment la traîtrise est inhérente au système de renseignement américain. Enfin, L’homme qui venait du froid, roman de John Le Carré, pour son récit analytique de la désillusion, allié à sa très grande économie de moyens. Si bien sûr. Notamment deux grands films que tout oppose mais qui se complètent parfaitement : Le Serpent d’Henri Verneuil, remarquablement documenté, pour l’époque, sur la guerre froide et le jeu du chat et de la souris dans lequel se confrontent les protagonistes. Puis Le Dossier 51 de Michel Deville, qui reste, à ce jour, le meilleur film réalisé sur l’étude d’une cible par les services. Un autre film que j’apprécie même si ce n’est pas à proprement parler un film d’espionnage, c’est La Sentinelle d’Arnaud Desplechin où le personnage qui court après son habilitation « Secret Défense » est très plausible."

Réalité

Les situations présentées dans Secret Défense se veulent au plus proche de la réalité. Le réalisateur Philippe Haim : "oui, ces situations existent. Il s’agit d’un recrutement « sauvage » qui convient à certaines cibles, en fonction de leur tempérament, même si cela n’est pas forcément la majorité des cas, je le concède... Il y a mille manières d’être recruté par les services : les plus simples, les plus rocambolesques. Je tenais à ce que le spectateur vive le recrutement de Diane de son point de vue à elle. Imaginez le choc que cela représente ! Tous ceux qui m’en ont parlé, m’ont décrit je cite, « la surchauffe cérébrale qui advient lorsque vous vous rendez compte que vous entrez dans cet univers ». Par rapport à Diane et à l’aventure qu’elle va vivre dans le film, c’est un moment essentiel pour le spectateur."

Le scénario

Le réalisateur Philippe Haim explique comment il a écrit le scénario : "j’ai d’abord fait une note sur la D.G.S.E la plus complète possible - organigramme, réussites et échecs du service, budget annuel - ainsi que les défis et menaces auxquels semble devoir répondre le service. Après cela, j’ai composé un traitement d’environ vingt pages, puis trois versions sur cette base tout en travaillant parallèlement avec plusieurs consultants. Ceux-ci me donnaient des pistes, des idées, corrigeaient telle ou telle absurdité, amélioraient certains dialogues afin qu’ils sonnent plus « vrais ». A la troisième version, j’avais besoin d’être aidé par un regard neuf et la rencontre avec Julien Sibony a été déterminante. Lui qui ne connaissait rien à ce monde a su poser certaines questions et remettre en cause ce qui n’allait pas, polir les choses jusqu’à les transformer progressivement. La richesse du script final est en quelque sorte le produit de mon enquête et de son innocence. Sans oublier la petite touche de Natalie Carter qui, seule femme du processus d’écriture, nous a permis de mieux écrire le personnage de Diane, sa pensée, ses réactions... Finalement, nous avons tourné la 18ème version du scénario et là encore, durant le tournage, de nombreuses modifications ont été apportées, ainsi qu’au montage. Dans un film, il y a vraiment trois écritures qui se coordonnent les unes aux autres, chacune améliorant l’autre. Un exemple. Lors de la dernière scène où Fouche appelle Alex sur son portable pour lui dire que trois jeunes risquent de partir dans un camp au Yémen, dans les premières versions du script, Fouche demandait à Alex une solution opérationnelle pour les sauver, ce qui me semblait légitime et évident. Jusqu’à ce que l’un des consultants me dise : « Tu ne penses pas comme un patron ! Il ne ferait jamais cela, il tenterait d’abord de les infiltrer pour suivre la piste, comme un indien ! ». No comment..."

Filmé à l'épaule

Le réalisateur Philippe Haim explique pourquoi il a filmé Secret Défense à l'épaule : "d’abord parce que ma culture graphique vient du photo-journalisme, et particulièrement le photo-reportage de guerre, bien que je n’en ai jamais fait. J’ai une vraie passion pour ce genre, d’autant plus que ma soeur fut longtemps grand reporter de guerre. La caméra à l’épaule donne un sentiment de « pris sur le vif », d’urgence pour les personnages autant que pour le spectateur. Et surtout, cela donne le sentiment pour le spectateur de ne pas avoir le droit de voir ce qu’il voit ou d’entendre ce qu’il entend. Il est comme un voyeur dans des coulisses, ce qui me semblait le choix le plus cohérent pour un film qui plonge au coeur du secret. De plus, ça donne une vibration dans l’image, une incertitude. Le point n’est pas posé, le cadre est évolutif, c’est en perpétuel mouvement. Rien n’est figé ni apaisant pour l’oeil et cela renforce l’idée du conflit que vivent les personnages."

Par zoom-Cinema.fr le 10 décembre 2008.

Dernières réactions sur Secret défense

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Secret défense" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Secret défense.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :