Accueil > Volt, star malgré lui > Secrets de tournage

Volt, star malgré lui
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Volt, star malgré lui Affiche du film Volt, star malgré lui
 


52 %   (84 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 4 février 2009

Genre : Dessin-animé.
Nationalité : Américain

Secret de tournage du film Volt, star malgré lui

Secret de tournage du film Volt, star malgré lui

Tournant

Volt n’est pas un film comme les autres pour Disney. Il marque un tournant pour la société, qui se voit concurrencer de toutes parts. L’enjeu est de taille pour la firme qui se voit concurrencer de toutes parts. Dreamworks a conquis le public français avec le plus grand succès de l’hiver 2008 : Madagascar 2. Devant cette concurrence accrue, la firme aux grandes oreilles a décidé de débaucher John Lasseter, cofondateur de Pixar. Ce dernier est considéré comme le "sauveur". John Lasseter apporte son savoir-faire pour tenter de faire face à une concurrence débridée et créative depuis l’insolent Shrek. Quelques tentatives ont bien été réalisées dans le ton irrévérencieux comme Kuzco et Lilo et Stich, rien à faire. John Lasseter sera-t-il le salut pour Disney ? La réponse semble positive : le film a bien marché aux Etats-Unis, où le long-métrage est doublé par John Travolta.

En France, Richard Anconina et Gilles Lellouche assurent le doublage, aux côtés d'Omar Sy et Fred testot. Le dessin-animé devrait rencontrer son public dans l’Hexagone également, en période de vacances scolaires. D’autant que le seul concurrent sérieux reste La légende de Despereaux.

Storyboard

Volt, star malgré lui est un film en images de synthèse à la pointe de la technologie, l'équipe a quand même eu recours a des storyboards classiques dessinés à la main (sur papier ou ordinateur) pour monter l'action scène par scène

Pelage

A l'origine du projet, la chatte de gouttière Mitaine s'appelait Mister Mitaine, parce que ses anciens maîtres n'ont jamais pris le temps de savoir si elle était un mâle ou une femelle. Un animal qui a décidément posé bien des problèmes à l'équipe du film, puisque son apparence est longtemps restée indécise : la difficulté n'était pas de choisir un pelage noir et blanc, mais de trouver un équilibre entre sa fourrure pelée et négligée, son côté voyou et peu soigné dû à sa vie misérable dans les rues de New York, et des parties de fourrure plus douces, visibles sous tous les angles de caméra.

Repérages

Afin d'étudier les conditions de lumière des décors, et la façon dont elles pouvaient s'appliquer à l'univers du film, Adolph Lusinsky et son équipe ont voyagé à travers les Etats-Unis. C'est ainsi qu'ils se sont rendus dans des parcs de camping-cars dans l'Ohio, dans le désert autour de Las Vegas, dans les docks de San Francisco et les rues de New York

Par zoom-Cinema.fr le 4 février 2009.

Dernières réactions sur Volt, star malgré lui

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Volt, star malgré lui" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Volt, star malgré lui.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :