Accueil > Gilles Lellouche
 Gilles Lellouche

Gilles Lellouche

Nom : Lellouche
Prénom : Gilles
Nationalité : Français



L'actualité récente de Gilles Lellouche

Claude Miller nous a quittés

Claude Miller nous a quittés
Le 5 avril 2012 à 14h36



Lellouche et Dujardin, infidèles ?

Lellouche et Dujardin, infidèles ?
Le 6 avril 2011 à 11h33




Biographie

Comme bon nombre de comédiens, Gilles Lellouche fait ses premières armes au cours Florent. La prestigieuse école qui a vu passer des dizaines de talents. Mais les débuts se révèlent difficiles. Qu’importe, le jeune homme s’entête…

Et si les réalisateurs ne reconnaissent pas en lui dans un premier temps un grand talent, Gilles Lellouche décide de se prendre en main. Pendant cette traversée du désert, il décide de passer derrière la caméra. Et mettre en scène ses premiers court-métrages. Une manière pour lui de s’initier au septième art et d’apprendre le maniement de la caméra. Des débuts de cinéaste remarqués.

Ses courts, intitulés 2 minutes 36 de bonheur et Pourkoi …passkeu, ne laissent pas indifférent un certain Luc Besson. Le producteur le prend sous son aile, et inclus ses premières oeuvres dans le programme Zéro un. Dans la foulée, il se voit confier la réalisation de clips de prestigieux artistes tels Mc Solaar et Pascal Obispo. Bonne école, une fois encore.

Parallèlement à ses premières réalisations, Gilles Lellouche voit enfin sa carrière de comédien décoller. Quelques cinéastes commencent à lui faire confiance. Il donne la réplique à Ophélie Winter dans Folle d’elle, et fait de fugaces apparitions dans Ma femme est une actrice d’Yvan Attal, Jeux d’enfants et Mon Idole. Durant cette période, Gilles Lellouche devient ami avec Guillaume Canet.

Les deux hommes fonderont une société ensemble, Les films du trésor, et ne cesseront par la suite de collaborer ensemble. Guillaume Canet le dirige ainsi dans son très remarqué long-métrage Ne le dis à personne, où il incarne un homme peu fréquentable au crane rasé. Et inversement, Gilles Lellouche met en scène Guillaume Canet dans l’excellent et inventif Narco, un film sur les rêves et les narcoleptiques, aux côtés de Benoit Poelvoorde.

2006 restera une année faste et clé pour le comédien et réalisateur, avec une avalanche de projets : Ne le dis à personne donc, la comédie romantique On va s’aimer avec Mélanie Doutey, Alexandra Lamy et Julien Boisselier, Le héros de la famille, Ma place au soleil avec Elodie Bouchez, André Dussolier.

Depuis Gilles Lellouche a doublé les dessin-animés Les Lascars, Volt - star malgré lui. Il a aussi donné la réplique à Vincent Cassel dans Mesrine.

Les films réalisés :


Filmographie sélective :