Accueil > Wall-E > Secrets de tournage
Affiche miniature du film Wall-E Affiche du film Wall-E
 


54 %   (10 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 30 juillet 2008

Genre : Dessin-animé.
Nationalité : Américain

Acheter le DVD de Wall-E Acheter le DVD et les produits dérivés maintenant !

Secret de tournage du film Wall-E

Secret de tournage du film Wall-E

Le nouveau film des studios PIXAR après Ratatouille

Après Monstres et Cie, Les Indestructibles, Cars, 1001 pattes et Ratatouille, voici donc le dernier né des studios PIXAR : WALL-E. Le long-métrage est réalisé par Andrew Stanton. Le metteur en scène du film Le monde de Nemo, plus grand succès du studio à ce jour. Sous ce nom bizarre, Wall-E (prononcer en français oua-li) se cache le diminutif de Walter. Sans surprise, le dessin-animé a terminé en tête du box-office outre-Atlantique, la dernière semaine de juin 2008. En France, la production Disney sera projetée dans les salles obscures dès le 30 juin 2008. Principal concurrent en France : Kung-Fu Panda, distribué par Dreamworks, et présenté au festival de Cannes 2008.
Quel que soit l’accueil critique et public de Wall-E dans l’Hexagone, Pixar et Disney vont continuer de travailler la main dans la main. Tous deux ont annoncé la sortie de 10 (pas moins) nouveaux films d'animation d'ici 2012. En 2008 deux sorties lancent le départ : Bolt et donc Wall-E. En 2009, ce sera au tour de Up et The princess and the frog. 2010 marque le retour de Toy Story en 3D (s'il vous plait), Toy Story 3 et noël sera marqué par le conte de fée Rapunzel. En 2011, The bear and the Bow et Newt. En 2012, Cars 2 sera de la fête et King of Elves fermera cette liste impressionnante.

Le marketing

Immense défi pour Disney, renouveler le succès de Ratatouille, autre film du studio. Les aventures du rat gastronome avaient terminé en tête du box-office français en 2007, avec près de 7 million d’entrées. Mais il sera difficile de réitérer l’exploit, tant le contexte à changé. Les long-métrages comiques français ont le vent en poupe, et les productions américaines peinent : Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal dépasse difficilement les 4 million d’entrées. Phénomènes fait de la résistance. Depuis le début de l’année, Bienvenue chez les ch’tis et ses 20 millions d’entrées a ouvert la brèche. Dans son sillage, de nombreux films humoristiques séduisent un large public : Disco, Astérix aux Jeux Olympiques, Enfin Veuve.

Comme à l’accoutumée, le plan marketing distille les informations au fur et à mesure. Une première bande-annonce a été divulguée dès le 20 décembre 2007 dans l’Hexagone. Le 10 juin 2008, une scène entière mettant en valeur le robot et une bouche d’incendie a été diffusée via Internet, histoire de générer un buzz. Et la dernière semaine de juin un mois avant la sortie de Wall-E, les premiers affiches ont commencé à fleurir aux quatre coins de l’Hexagone. Le dessin-animé sort en plein été. Une période qui avait porté chance à Ratatouille. Le film avait séduit un public familial, avec divers degrés de lecture, aussi bien pour les enfants que les adultes. La clé du succès.

Un vieux projet

Wall-E se révèle être un vieux projet des studios PIXAR. Une idée qui a émergée dès les années 90 dans les cerveaux créatifs d'Andrew Stanton et Peter Docter. Les deux hommes, pourtant convaincus du potentiel de ce dessin-animé, ont eu du mal à financer le film. Le droïde étant un objet muet, peu propice selon les banquiers à séduire un large public. Depuis, PIXAR est devenu le fer de lance de l’animation mondiale, avec des succès planétaires comme Le Monde de Nemo et Ratatouille. De quoi ressortir le projet Wall-E des cartons et laisser le champ libre au cinéaste. Andrew Stanton s‘attela à nouveau à l'écriture de cette histoire après le triomphe du Monde de Nemo, le plus grand succès du studio à ce jour ! Pete Docter, obtient lui aussi entre temps les faveurs du public avec Monstres et Cie. Au final, Wall-E a mis prêt de 15 ans à voir le jour. Un record.

Andrew Stanton, un des piliers de Pixar

WALL-E est le troisième long métrage mise en scène par Andrew Stanton, après 1001 Pattes et Le Monde de Nemo. Co-scénariste de la plupart des productions Pixar (Toy Story, 1001 Pattes, Toy Story 2, Monstres & Cie, Le Monde de Nemo), Andrew Stanton a écrit seul le script de WALL-E. Acteur à ses heures perdues, il a également assuré le doublage en version originale de l'Empereur Zurg dans Toy Story 2, la tortue Crush dans Le Monde de Nemo et la voiture Fred dans Cars.

La conception de Wall-E

Wall-E est l’occasion pour les membres de PIXAR de dévoiler une fois de plus leur large culture. Les cinéphiles auront relevé la ressemblance physique frappante avec Numéro 5, le robot protagoniste du film Short Circuit. Autre influence notable : R.O.B, un robot développé par Nintendo pour la NES en 1984.

Par zoom-Cinema.fr le 30 juillet 2008.

Dernières réactions sur Wall-E

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Wall-E" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Wall-E.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :