Accueil > Al Pacino
 Al Pacino

Al Pacino

Nom : Pacino
Prénom : Al
Date de naissance : 25 avril 1940
Âge : 79 ans
Nationalité : Américain



L'actualité récente de Al Pacino

Biographie

Al Pacino, La légende. Des films cultes (Le Parrain / The Godfather, Scarface), un jeu dense et inoubliable, des rôles marquants. Al Pacino peut tout se permettre, il restera à jamais comme un monstre sacré, au même titre que Dustin Hoffman et Robert de Niro, ses deux amis de l’Actor’s Studio.

Flashback. Nous sommes le 25 Avril 1940 à New York. Naissance d’Al Pacino. On pourrait s’en douter au regard de son nom de famille : Al Pacino se révèle bel et bien d’origine italienne. Sicilienne pour être tout à fait précis. Elevé par ses grand parents, il déambule lors de son enfance dans les rues du Bronx. Très tôt, le jeune Al Pacino développe une passion pour la comédie. En toute logique, il s’inscrit donc la High School of Performing Arts de Manhattan. Désappointement tout de même fasse aux méthodes rudes. Durant deux ans, retour à la case départ, avec de petites boulots à la clé. Bien décidé tout de même à réussir, Al Pacino reprend le chemin de l’école. Et s'il se révèle recalé au prestigieux concours de l'Actors Studio.Il réussit tout de même à suivre des cours sous l’égide de Charles Laughton, le réalisateur de La nuit du chasseur. Après des participations à plusieurs œuvres théâtrales comme Hello, Out There de William Saroyan, Al Pacino intègre enfin l'Actor’s Studio. L’école majeure, une légende. our preuve : ses amis qu’il côtoie sur les bancs. Deux futurs grandes stars comme lui : Robert de Niro et Dustin Hoffman. Sorti de l’Actor’s Studio, Al Pacino peut se permettre toutes les audaces, et part à la conquête du monde. Les spectateurs le remarquent ainsi dans Panique à Needle Park. Mais il accède réellement au statut de légende vivante avec Le Parrain et ses suites Le Parrain 2, Le Parrain 3. Deux films sur la mafia où il incarne Michael Corleone et donne la réplique, à un certain... Robert De Niro.


Comme tout acteur qui se respecte, Al Pacino se voit par la suite marginalisé, et connaît une traversée du désert, qui le rend encore plus fort. l passe ainsi à côté de chefs d’oeuvres comme Apocalypse Now, et connait un sérieux revers avec Revolution.
Désireux de se refaire une santé, il revient logiquement à ses premiers amours et passe son temps sur les planches. ’est durant cette période qu’est d’ailleurs tourné un documentaire majeur sur le travail d’Al Pacino : Looking for Richard, un essai sur la mise en scène de la pièce de Shakespeare Richard III. L’occasion d’admirer le talent du comédien, qui a fait sa réputation en interprétant des personnages tout en animalité, à la fois combattifs et désabusés. Après ce passage à vide, Al Pacino fait son come-back grâce à Mélodie pour un meurtre en 1989. Quatre ans plus tard, il retrouve Brian De Palma qui l’avait dirigé dans Scarface (film culte et préféré des rappeurs) pour L' Impasse. Ayant tout connu, n’ayant plus rien à prouver, Al Pacino peut tout se permettre, y compris d’accepter de tourner dans des navets pour remplir son compte en banque (88 minutes de John Avnet, Two for the Money avec Matthew McConaughey, La recrue avec Colin Farrell, Amours troubles avec Jenifer Lopez et Ben Affleck) tout en acceptant des projets plus ambitieux (S1mone d'Andrew NiccolInsomnia de Christopher Nolan avec Dustin Hoffman, Ocean’s 13, La loi et l'ordre)

Filmographie sélective :