Accueil > Lorant Deutsch
 Lorant Deutsch

Lorant Deutsch

Nom : Deutsch
Prénom : Lorant
Date de naissance : 27 octobre 1975
Âge : 44 ans
Nationalité : Français



L'actualité récente de Lorant Deutsch

Biographie

Lorànt Deutsch est né le 27 octobre 1975 à Sablé. Pour l'état civil il se prénomme Lazlo Matekovics. Originaire de la Sarthe,  il étudie très jeune (de 12 à 15 ans) le théâtre au centre culturel de sa ville de Sablé-sur-Sarthe, avant de monter à Paris, où on le voit fréquenter la MJC du XIIIe arrondissement. Nature, volubile, et surtout très doué, il apparaît rapidement dans L'eau froide, d'Olivier Assayas, mais c'est par la télévision que le jeune garçon se fait connaître. D'une part en tenant un paquet de petits rôles dans des téléfilms ("Les intrépides", "Le retour des intrépides", "Les faux frères"), mais surtout en tenant la vedette d'une publicité pour Yop, où il drague de manière éhontée une jeune fille en train de joeur au flipper.

Ce n'est d'ailleurs pas son seul spot puisque à ce jour, il en a tourné près d'une dizaine, dont un pour une campagne contre la drogue, un autre luttant contre le tabac, et enfin deux autres promouvant les vertus des fast-food Quick ou de Pepsi. Autant de produits ciblés "jeunes" dont le comédien est, en cette fin des années 90, un représentant très recherché.

Alors que pour le cinéma, il enchaîne les courts métrages de Djamel Bensalah, Lorànt Deutsch suit ce dernier dans l'aventure du premier long, le déconnant Le ciel, les oiseaux et... ta mère !, dans lequel il incarne un personnage qui lui sera longtemps fétiche, à savoir le petit loulou de banlieue rouleur de mécaniques.

Mais le jeune comédien gagne ses véritables galons de vedette deux ans plus tard, en incarnant un des... loulous de banlieue de Jet set, sur le chemin de la gloire médiatique aux basques de leur gourou, le comte de Segaffredo. Il joue ensuite dans Un aller simple, où il se fait passer pour un Homme Gris d'Irghiz, une tribu du Nord Sahara.

Lorànt Deutsch retrouve également Djamel Bensalah, Le raid, qui l'entraîne vers de lointaines contrées comme le Vénézuéla. Sans compter de nombreux téléfilms : "H", d'"Evamag", des "Bœufs-carottes", des "Cordier, juge et flic" ou encore de "Madame le proviseur".

Troisième larron des Ripoux 3, Lorànt Deutsch apparait souvent dans des rôles de titi parisiens, mais la plupart de ses films demeurent de cuisants échecs commerciaux à l'image de Jean de la Fontaine, le défi.

Filmographie sélective :