Accueil > Olivier Assayas
 Olivier Assayas

Olivier Assayas

Nom : Assayas
Prénom : Olivier
Date de naissance : 25 janvier 1955
Âge : 63 ans
Nationalité : Français



L'actualité récente de Olivier Assayas

Biographie

Né le 25 janvier 1955, Olivier Assayas, issu d'une famille déjà ancrée dans le cinéma (son père était scénariste) sait dès l'enfance qu'il fera des films plus tard. Etudiant aux Beaux-Arts, le jeune homme s'attelle avec passion à la littérature, à la peinture et au dessin, pensant que cela lui servira autant pour sa carrière future que n'importe quelle école de cinéma. Au début des années 80, il travaille comme journaliste aux "Cahiers du cinéma", moyen comme un autre de réfléchir sur le sens du 7e art, sur l'approche de la réalisation et le travail avec les comédiens, tout en réalisant des courts métrages, parmilesquels Laissé inachevé à Tokyo, en 1982, sera montré au estival de Cannes. Co-scénariste du Lieu du crime et de Rendez-vous d'André Téchiné, ainsi que de Passage secret, deLaurent Perrin, Olivier Assayas tourne son premier long métrage, Désordre, en 1986. Un film noir et fiévreux centré autour de jeunes personnes qui voient leur amitié se désagréger après un cambriolage. Un portrait générationnel, en d'autres termes, peuplé d'individus en proie au malaise existentiel. L'influence de Truffaut et d'André Téchiné est déjà présente dans ce premier film, et le désespoir d'une certaine jeunesse sera encore le point névralgique de L'enfant de l'hiver, son deuxième film. Avec Paris s'éveille, Olivier Assayas s'extirpe de la noirceur et signe une œuvre forte et lumineuse, toujours centrée sur la jeunesse, dont il s'éloignera un peu avec Une nouvelle vie, film qui prend pour personnage principal une jeune fille amoureuse d'un homme de vingt ans son aîné. Glacé, épuré, Une nouvelle vie passera malheureusement inaperçu, en dépit de la très belle composition de Bernard Giraudeau. L'eau froide, errance de deux adolescents dans le froid et la campagne hivernale, rencontrera un succès conséquent, suite à une diffusion couplée sur Arte. Le film assied également Virginie Ledoyen comme un des grands espoirs du cinéma français. Avec Irma Vep, en 1996, Olivier Assayas signe sans doute son meilleur film, hommage à la fois vibrant, romanesque et ultra-moderne aux films muets, via le double de Musidora incarné par l'actrice hongkongaise Maggie Cheung, que le réalisateur épousera peu après. Enfant naturel de la Nouvelle Vague, héritier unique de la fièvre enflammée des jeunes turcs, doué d'une sensibilité scénaristique rare et assumée, le réalisateur revient ensuite au portrait générationnel avec Fin août, début septembre, regard plein de tendresse, mais aussi d'amertume, sur les aléas de la vie professionnelle et sur la mort. Encore un film de “troupe”, un film de jeunesse par un homme qui, à 45 ans, entre aujourd'hui dans un autre registre avec les envolées romanesques, dans la grande tradition de la “qualité française”, des Destinées sentimentales. Après avoir été sélectionné à nouveau au fetsival de Cannes pour Clean avec sa muse Maggie Cheung, Olivier Assayas participe à l'aventure Paris je t'aime. Il revient en 2008 avec L'heure d'été où il met en scène Juliette Binoche et Charles Berling.

Les films réalisés :